BPI

Bpifrance investira 8 milliards d'euros d'ici à 2017 dans les entreprises françaises. Serez-vous la prochaine ?
Updated: il y a 52 min 20 sec

CES 2018 : l’innovation française au service du cheval

52 min 20 sec ago

Photographie interactive. Survolez la photo et les pictogrammes pour en savoir plus.

Lim Group

LIM (acronyme de Leather In Motion) est une entreprise garant des valeurs d’excellence de la sellerie d’équitation en France.
Avec ses marques CWD (leader mondial de la selle d’équitation haut de gamme) et Devoucoux,  l’entreprise selle les meilleurs cavaliers mondiaux tout comme les amateurs passionnés, avec des modèles de selles devenus mythiques.
LIM Group est membre du Réseau Bpifrance Excellence et de l’accélérateur ETI.

Arioneo

Optimiser la performance et la santé de l'animal grâce aux capteurs et aux algorithmes qui analysent sa physiologie : c’est le concept de cette start-up parisienne fondée en 2014 par deux cavaliers.
Arioneo, startup accompagnée par l’incubateur parisien Le Tremplin propose notamment des capteurs connectés et des services pour accompagner et optimiser l’entraînement des chevaux athlètes.

CWD iPulse by Arioneo

Cette sangle présentée par les deux entreprises au CES 2018 permet aux cavaliers, via une application mobile, de suivre les performances physiologiques de leurs montures.
Au cœur de la sangle sont intégrées des électrodes capables de mesurer avec une précision quasi médicale la fréquence cardiaque du cheval en mouvement, tout en passant outre les contraintes telles que la transpiration, les vibrations ou les poils...

Mon métier entrepreneur de la French Fab, Michael Ehmann (Nataïs)

52 min 20 sec ago

Spécialisée dans la culture de maïs à éclater, Nataïs fournit 80 % du popcorn vendus dans les salles de cinéma en France. Elle explose aussi sur le marché mondial puisque l’entreprise exporte 90 % de sa production.
Un voyage aux Etats-Unis, voilà ce qui a fait basculer l’avenir de Nataïs. Entreprise familiale d’agriculteurs à l’origine, Nataïs prend une tout autre envergure lorsque le fils rentre des Etats-Unis dans les années 90 en ayant découvert le maïs à popcorn. La décision est prise, Nataïs va cultiver ce type de maïs à Bézévil près d’Auch dans le Gers. Nataïs est la première entreprise à avoir l’idée en Europe. Très vite l’entreprise cartonne. 40 000 tonnes de maïs sont cultivées grâce à un réseau d’agriculteurs partenaires et pas moins de 300 sachets sortent de l’usine toutes les minutes !

Régaler le monde entier

Volonté : l'envie d'entreprendre atteint un niveau historique

52 min 20 sec ago

Des chiffres qui boostent le moral des entrepreneurs
  • 36 % des Français déclarent avoir envie d'entreprendre.
  • 12 % des Français ont déjà un projet concret d'entreprise.
  • 26 % des personnes souhaitant créer leur entreprise pensent que la conjoncture économique de la France est aujourd’hui un atout.
  • 75 % des Français affirment que « les entrepreneurs qui créent leur entreprise aujourd’hui en France constituent des modèles pour le reste de la société ».

Retrouvez l'intégralité du baromètre « Envie d'entreprendre » du mois de novembre 2017 sur le site d'Idinvest Partners. 

Le CES, tremplin pour le développement

52 min 20 sec ago

Les dirigeants d'entreprises françaises qui s'exposent au plus grand salon mondial de l'électronique grand public n'en font pas mystère. Ce qu'ils cherchent sur place, c'est une reconnaissance pour les innovations présentées, qui se traduit souvent ensuite par des accords de partenariats, des levées de fonds ou des contrats signés à l'international.

Déploiement à l'international

Ainsi, la grenobloise Hydrao (un Innovation award en 2016, puis deux en 2017) vient de s'envoler pour Singapour après avoir signé un contrat de plus de 300 000 euros. Son pommeau de douche intelligent et connecté va équiper 10 000 appartements neufs dans la Cité-Etat. Et Hydrao s’intéresse à bien d'autres mégalopoles, en Chine ou au Japon, confrontées, comme Singapour, à la pénurie d'eau potable en raison de la forte densité de leur population. Singapour sera donc sans doute le début d'une grande aventure en Asie. Sans oublier l'Europe, dont Londres et Rome, par exemple...

De son côté, la start-up nantaise Sensorwake (Innovation Award en 2016 et 2017) a réussi, à la mi-2017, à lever 1,6 million d’euros auprès du groupe Givaudan, de Fa Dièse, de Pays de la Loire Participations et de BNP Paribas Développement, pour accélérer la commercialisation de son réveil olfactif et de Oria, un objet connecté permettant de s'endormir d'un sommeil réparateur, grâce à des senteurs brevetées et basées sur des études cérébrales. En outre, Sensorwake a décroché un contrat de distribution dans une centaine de magasins au Japon et en Corée du Sud avec le japonais Yodobashi Camera. Givaudan a spécialement élaboré des parfums pour le marché asiatique : citronnelle, fleur de cerisier, et même soupe Miso ! Enfin, 2018 devrait également être l'année de la conquête des Etats-Unis. Déjà vendus en ligne, les produits de Sensorwake pourraient y être distribués physiquement dans quelque 200 magasins. La présence de Sensorwake au CES, dont le réveil avait déjà été finaliste, en 2014, de la Google Science Fair, y est forcément pour quelque chose...

Implantations à New York

Autre « vedette américaine », la rennaise Klaxoon, créée en 2014. Depuis ses deux récompenses, au CES 2016 et 2017, elle a conquis les entreprises du CAC 40 avec sa plate-forme facilitant les échanges en réunion. Le secrétaire d'Etat au Numérique, Mounir Mahjoubi, l'a adoptée, ainsi que le MIT, à Boston, et bientôt, peut-être, la Nasa ! La société a ouvert un bureau à New York à la mi-2017, pour se rapprocher de ses futurs clients américains. Pour son déploiement à l'international, Klaxoon a également levé 5 millions d'euros l'an dernier auprès d'investisseurs français et internationaux.

Également implanté à New York depuis l'an dernier, le site d'ameublement Miliboo, fondé à Annecy en 2007, et récompensé pour son miroir connecté Ekko au CES 2017. L’entreprise avait déjà passé des accords de distribution avec des plateformes de vente comme Amazon et Etsy. Et son canapé connecté, présenté en exclusivité cette année à Las Vegas, pourrait connaître le même succès qu'Ekko.

Enfin, la start-up lyonnaise Ubiant, présente au CES 2015 et 2016, et récompensée en 2016 pour son « luminion », permettant de visualiser la consommation d'énergie, a trouvé un allié de poids : ENGIE, qui a participé l'an dernier à une levée de fonds de la société et avec lequel Ubiant a signé un partenariat stratégique de pilotage des consommations d'énergie.

#DansNotreJargon : scale-up

52 min 20 sec ago

Définition de scale-up

Le terme, en anglais, indique un changement d'échelle, via une stratégie d'accélération de la croissance, en particulier à l'international. Le terme s'applique parfois directement à une entreprise, jeune pousse déjà sortie du statut de start-up et qui souhaite atteindre celui de Licorne. Pour ce faire, il s'agit de structurer l'entreprise, mettre en place une stratégie de croissance et éventuellement lever des fonds. Les scale-up peuvent être accueillies dans des accélérateurs, qui les accompagnent dans leurs ambitions.

Un nouveau fonds d'investissement franco-chinois dédié aux ETI est lancé

52 min 20 sec ago

Nous sig ons a Pekin un nouveau fonds d'investissement franco-chinois pour les PME de 1 GE @Bpifrance @Cathayinnov pic.twitter.com/Ms0HKOPNMq

— Nicolas Dufourcq (@NicolasDufourcq) 9 janvier 2018

Sino French Midcap Fund II : capital-investissement pour ETI

Le Sino French Midcap Fund II se concentrera principalement sur les entreprises de taille intermédiaire (ETI) disposant d’un fort potentiel de croissance, de création de valeur et de développement à l’international.

Ce nouveau fonds investira principalement en Chine et en France, avec la possibilité d’investir une petite partie ailleurs en Europe et en Amérique du Nord. L’objectif est d’étendre au-delà de leur marché domestique l’activité des entreprises accompagnées.

Sino French Midcap Fund II : d'autres investisseurs attendus

Sino French Midcap Fund II compte également attirer d’autres investisseurs institutionnels français, chinois et internationaux, en apportant une contribution conjointe à la coopération internationale. Afin de contribuer à l’internationalisation du renminbi (RMB) et de promouvoir la position de la France en tant que hub mondial pour les transactions commerciales et financières en RMB, le fonds accueillera également des investisseurs en RMB.

Le saviez-vous ?

Cet accord confirme la coopération fructueuse entre la France et la Chine dans le domaine du capital investissement. Il s’inscrit dans la continuité de la stratégie d’investissement développée et gérée par Cathay Capital à travers des lignes de produits claires (small capmid cap et innovation), stratégie que CDB et Bpifrance soutiennent depuis 2012, à travers les véhicules d’investissement suivants : 

En savoir plus sur le Fonds Mid & Large Cap

Volonté : 5 astuces de management pour transmettre votre leadership à vos collaborateurs

52 min 20 sec ago

Grâce à une volonté sans faille, certains entrepreneurs réussissent des exploits. Mais ils le font rarement seuls. Au-delà d’exercer votre volonté sur vous-même, vous pouvez - vous devez, même - l’exercer sur votre entreprise. Mais pas n'importe comment. Le secret ? Etre un bon leader.

Découvrez comment en survolant l'image interactive ci-dessous

Des objectifs clairs

Cela implique d'abord de vous forger une vision de ce que vous voulez pour l'entreprise, de l'énoncer clairement à vos équipes et de fixer des objectifs clairs, atteignables et assortis d'étapes intermédiaires. Et une fois les objectifs fixés, agissez sans délai. Tous les jours, accomplissez quelque chose qui vous rapproche de vos objectifs. Faites-le à titre personnel, mais aussi pour la structure. Pour la mettre en ordre de bataille, il vous faut en effet incarner concrètement cette vision, auprès des équipes, avec des décisions et des actions quotidiennes.

C'est l'exemplarité qui compte

Vous devez vous mettre au service de vos équipes si vous voulez qu'elles réussissent (et votre entreprise avec). Bref, vous l'aurez compris, le leadership n'a rien à voir avec le contrôle, ni avec l'idée d'imposer votre volonté. Et si, au contraire, vous avez simplement « envie que vos équipes aient envie », cela ne fonctionnera pas non plus !

Soyez à l'écoute de vos collaborateurs

Pour cela, plusieurs solutions, à mettre en œuvre simultanément. 

Le CES 2018 de SuriCog : « Le CES correspond pour nous à la naissance de l'industriel »

52 min 20 sec ago

C'est son premier CES (Consumer Electronic Show), qui se tient du 9 au 12 janvier 2018 à Las Vegas, alors il a beau être calme et posé, Marc Massonneau, le co-fondateur de SuriCog, n'en est pas moins impressionné. « Plus que de la satisfaction, j'éprouve de la fierté d'avoir été proposé par la Région Ile de France auprès de l'Eureka Park1 et sélectionné », dit-il. Fierté et esprit de corps. D'autres entreprises franciliennes sont en effet du voyage : Koena et ses services numériques en direction des personnes en situation de handicap, Beepings et son service de géolocalisation et de sécurisation des objets, Clem, spécialisée dans l'écomobilité partagée (autopartage, covoiturage et gestion de bornes de recharge), ainsi que, présente sur le stand de Business France, la PME Vandelay et sa clé USB qui permet de transférer des fichiers de clé à clé sans PC. Et Marc Massonneau attend avec impatience de se confronter à d'autres acteurs dans son domaine, histoire de valider sa technologie et son positionnement. Enfin, le chef d'entreprise n'oublie pas sa vingtaine de salariés, dont quatre s'envolent pour Las Vegas. D'ailleurs, c'est par eux qu'il commence dans la discussion. Le CES suscite beaucoup de fierté chez les salariés, et fédère autour de projets liés au salon, comme celui de créer une démo spéciale pour l'occasion.

Innovation de rupture

Fondée sur une véritable innovation de rupture, celle d'analyser le mouvement des yeuxeye tracking ») pour, d'une part, diagnostiquer des maladies neurologiques et psychiatriques avec EyeBrain, et de l'autre, utiliser l’œil comme un curseur numérique, avec des utilisations multiples, notamment dans l'aéronautique, où l'EyeDee peut assister le pilote lorsqu'il traverse une zone de turbulences, par exemple, grâce à l'analyse de son regard, SuriCog est née en 2013. Si elle a déjà quelques gros clients, comme Thalès, Valéo, Air Liquide et Optic 2000, elle mise sur le CES pour lancer de nouveaux produits à destination des industriels. Et même nouer des partenariats avec certains d'entre eux. « Le CES correspond pour nous à la naissance de l'industriel », résume d'ailleurs Marc Massonneau.

Une « mini-multinationale »

Mais le CES est plus que cela pour SuriCog. Au delà d'une reconnaissance mondiale de son innovation - « ce qui est important pour nos partenaires actuels et à venir », remarque Marc Massonneau - « notre participation nous donnera aussi une image plus forte auprès des investisseurs », ajoute-t-il. Et ce, d'autant que la start-up, déjà devenue une entreprise plus structurée, et même une « mini-multinationale », comme le dit le dirigeant, du fait de ses premiers clients internationaux, s'apprête à lancer une nouvelle levée de fonds.

1- espace dédié aux jeunes pousses au CES.

La volonté, passerelle vers la réussite

52 min 20 sec ago

La définition de la volonté peut varier, mais elle tourne toujours autour du même thème, celui d'avoir la capacité de faire les choses que vous devez faire, quand vous devez les faire, que vous aimiez cela ou non. Facile à dire, mais comment faire ? Première chose, croyez en votre volonté. Vous en avez déjà eu pour monter votre entreprise ! Alors pas d'excuse. Oui, certaines choses sont peu plaisantes, mais si vous croyez en votre volonté, vous les accomplirez. Et, bonne nouvelle, la volonté se cultive.

Survolez l'image interactive pour découvrir les 4 secrets pour cultiver sa volonté ! 

Résistez à la tentation...

Commencez d'abord par observer où sont vos faiblesses, et apprenez à résister à la tentation. Celle de regarder vos emails trop souvent au lieu de vous concentrer sur vos tâches, par exemple. Oubliez d'ailleurs le « multi-tâches » : comme vous le savez, toute interruption augmente le nombre d'erreurs possible dans un travail effectué. Une fois que vous aurez identifié toutes ces faiblesses qui contrarient votre productivité et votre efficacité, vous aurez déjà fait la première moitié du chemin.

La deuxième moitié consiste à établir des listes de tâches et des priorités. Et à vous y tenir - sans oublier pour autant quelques gratifications... Commencez toujours par celle qui vous séduit le moins sur votre liste, que ce soit un entretien délicat avec un collaborateur ou un coup de fil à un client exigeant. Une fois effectuée, la tâche accomplie libérera votre potentiel pour d'autres et vous serez moins stressé. Ensuite, accordez-vous dix minutes de lecture d'emails, par exemple. Soyez spécifique et réaliste dans l'établissement de vos listes de tâches. Cela vous permettra de vérifier au cours de la journée que vous suivez bien votre plan initial. De quoi vous apporter une gratification supplémentaire ! Enfin, afin de ne pas être découragé, ne soyez pas trop ambitieux. Oui, une fois n'est pas coutume, pensez d'abord « petit » ! Vous ne pouvez pas changer tout d'un coup. Le reste viendra ensuite, pas à pas.

… mais pardonnez-vous en cas de relâchement

Autre recette, pardonnez-vous vos moments de relâchement. Ils sont inévitables. Après tout, vous n'êtes qu'un être humain. Si vous êtes capable de faire preuve de compassion envers vous même, vous apprendrez mieux de vos erreurs, et au lieu de vous décourager, cela vous motivera pour continuer à exercer votre volonté. Mais pour être encore plus motivé, appréciez vos succès. Donnez-vous par exemple une petite tape dans le dos en vous disant « bravo » lorsque vous avez réussi. Vous le méritez !

Vive la Biotech : les entreprises et leurs dirigeantes françaises à l'honneur

52 min 20 sec ago

Vive la Biotech a été organisé par l’Association WITH et Bpifrance en partenariat avec Sanofi.

#ViveLaBiotech pour que les #biotech françaises rencontrent les grands acteurs internationaux de la filière. Le leadership féminin bouscule la #healthtech ce soir à San Francisco pic.twitter.com/SpldTDyDOd

— Bpifrance (@Bpifrance) 8 janvier 2018

Cliquez sur l'image ci-dessous pour retrouver les messages clés délivrés par :

Rafaèle Tordjman, fondatrice de WITH et co-organisatrice de l'événement Vive la Biotech, Florence Allouche Ghrenassia, présidente de Sparing Vision,  membre du Hub Healthtech et élue femme de l’année lors du Women for Future, Anne-Charlotte, fondatrice de YOGISTBienOBuro, Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, Pierre-Henri Benhamou (DBV Technologies), Paul-François Fournier, directeur de l'innovation chez Bpifrance, Jean-Luc Bélingard, CEO de Biomérieux Inc.

Le saviez-vous ?

Bpifrance soutient le secteur de la santé qui est porteur de valeur (CA, emploi...), accompagne les entreprises via un continuum de financement et développe des actions d'accompagnement des start-up de la filière.

Le Diagnostic Europe : pour qui ? Pourquoi ?

52 min 20 sec ago
Les caractéristiques de l’offre

  • Eligibilité

Les PME françaises (<250 salariés) innovantes présentant un fort potentiel de croissance et visant l’international.

  • Modalité

Prise en charge partielle du coût de la prestation de diagnostic et de conseil, ciblant une candidature à l’Instrument PME phase 1.

Ils en ont bénéficié

Survolez l'image interactive pour découvrir ce que leur a apporté le Diagnostic Europe et découvrir l'offre en vidéo.

Pour en savoir plus, consultez la fiche de l’offre !

La French Fab : 5 questions à Cédric Taveau (Novae Aerospace)

52 min 20 sec ago

Survolez cette infographie interactive afin de découvrir chaque séquence en vidéo !

Comme Cédric Taveau, rejoignez le mouvement de La French Fab.

 

Le CES 2018 de Lancey Energy Storage : Un rendez-vous américain indispensable pour avoir accès à … des Français

52 min 20 sec ago

« Incontournable, indispensable » : pour Raphaël Meyer, le jeune co-fondateur de Lancey Energy Storage, une start-up grenobloise lancée à la mi-2016 autour d'un projet de radiateur intelligent, le CES de Las Vegas est un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte. Au delà de la reconnaissance internationale pour leur innovation qu'attendent toutes les start-up qui font le voyage, Lancey Energy Storage vise l'efficacité des rencontres. « C'est peut-être paradoxal, mais du fait que de nombreuses personnalités françaises - des donneurs d'ordres, publics et privés - sont présentes sur place et disponibles, nous pouvons les rencontrer plus facilement », s’enthousiasme le PDG de Lancey.

Modèle fonctionnel

Et de raconter comment, l'an dernier, il a pu discuter dans un bar - « pendant 10 minutes, c'est considérable ! » - avec le PDG d'Orange, Stéphane Richard, et tomber par hasard sur Nathalie Kosciusko-Morizet, alors qu'elle prenait un sandwich... Des rencontres qu'il espère bien renouveler cette année et faire en sorte qu'elles débouchent sur des commandes pour les radiateurs équipés de batteries au lithium qui permettent de stocker l'énergie pour répondre au pic de consommation quotidien et faire des économies. Ils sont commercialisés depuis la fin 2017. « L'an dernier, nous n'avions qu'un prototype, cette année, nous avons un modèle fonctionnel », s'enorgueillit-il. Introduction. Développement. Reste la conclusion.

Levée de fonds en vue

#SocialExpress : le meilleur de 2017 sur les réseaux sociaux

52 min 20 sec ago
Sur Twitter

EN DIRECT sur #Periscope : Rencontre entre @EmmanuelMacron et 6 startuppers au stand @Bpifrance de #VivaTech ! https://t.co/oyUDd2V3TB

— Bpifrance (@Bpifrance) 15 juin 2017

Un nouveau Fonds National d'Amorçage sera lancé courant 2018 avec une taille de 500 M€ #goodnews #startup #investissement pic.twitter.com/ecoiaEcNft

— Bpifrance (@Bpifrance) 21 juin 2017

Lancement du Fonds Franco-Africain dédié au développement des PME africaines et françaises https://t.co/0aZX7hMReK

— Bpifrance (@Bpifrance) 19 janvier 2017

Sur Facebook

Sur Instagram

Vous avez entendu le monsieur ? Vous envoyez du bois , nous envoyons du blé ! #ParlonsCash #financement #entreprise #entrepreneur #OnYVa #croissance #ambition #motivation #OnDonneTout !

Une publication partagée par Bpifrance (@bpifrance) le 16 Oct. 2017 à 11 :43 PDT

 

163 millions de femmes ont créé une entreprise dans le monde au cours de l’année 2016 ! C’est 10% de plus qu’en 2015, continuons sur cette lancée , boostons l’#entrepreneuriatfeminin ! #entreprise #entrepreneure #entrepreneuriat #entrepreneurial #entrepreneurwoman #femmeentrepreneure #entrepreneuse #diversité #ambition #creationdentreprise #motivation #MounirMahjoubi

Une publication partagée par Bpifrance (@bpifrance) le 2 Nov. 2017 à 10 :36 PDT

Sur Linkedin

... et en bonus : sur Snapchat

Bpifrance partenaire du Prix du Climat pour la 7e édition du festival Le Temps Presse

52 min 20 sec ago

Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix 2006 pour avoir créé la première institution de microcrédit, et Wim Wenders, réalisateur, producteur et scénariste du nouveau cinéma allemand, ont introduit la session. Les jeunes ne doivent pas hériter du monde, mais le recréer par eux-mêmes, explique M. Yunus.

Les origines du festival

Marc Obéron, fondateur, nous raconte l’histoire du festival Le Temps Presse, dont l’origine tient du film 8 qu’il a produit lui-même : « Le film 8, réalisé par plusieurs grands réalisateurs, reprend, à travers huit courts métrages, les huit objectifs du Développement Durable formulés en 2000 lors du Sommet Millénaire à New York aux Etats-Unis. Ces objectifs avaient pour but de réduire la pauvreté dans le monde entre 2000 et 2015. Cette production a été vue par plus de 2,5 millions de personnes dans 25 pays. »

Les 17 objectifs du Développement Durable

Comprendre le monde depuis l’espace

Pour le prix du climat, en partenariat avec Bpifrance, c’est le film El-Mostro de Lucio Schiavon et Salvatore Restivo qui a été sélectionné. L’astronaute Jean-Jacques Favier est membre du jury. Il faut en effet donner à la parole à ceux « qui ont vu la planète comme nous nous ne l’avons pas vue. », nous explique Marc Obéron.

Jean-Jacques Favier effectue en 1996 plus de 300 fois le tour du monde en 17 jours à bord la navette Columbia. « J’ai pu voir la pollution à l’œil nu. (…) Beaucoup d’images ou de références faites dans ce film correspondent à ce que j’ai pu voir depuis l’espace, en particulier la pollution ou la déforestation de l’Amazonie. (…) Des incendies, on en voit dans le monde entier, mais en Amazonie, on voit que ce sont des foyers intentionnellement allumés pour gagner du terrain sur la forêt, et ça c’est vraiment choquant. »

Jean-Jacques Favier et Philippe Kunter sur scène.

Bpifrance partenaire du Prix du Climat

Philippe Kunter, directeur Développement Durable de Bpifrance, prend la suite de M. Favier. « Le climat, et en particulier la transition écologique et énergétique est très liée à l’innovation et représente une activité cœur de cible (…) C’est l’une des quatre priorités de la Charte RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) de Bpifrance. Nous sommes très opérationnels et tournés vers les entreprises. En 5 ans, nous avons engagé sur ces projets 7,5 milliards d’euros et avons soutenu plus de 8 000 entreprises sur l’ensemble des sujets relatifs à la transition écologique et énergétique. »

Philippe Kunter rappelle que Bpifrance sait agir rapidement pour répondre aux problématiques d’entreprise, et propose d’ailleurs au-delà des activités de financement et d’investissement, des programmes d’accompagnement à destination des dirigeants sur différents thèmes dont celui de l’environnement.

En savoir plus sur les sessions d’accompagnement des entreprises à la mise en place d’une démarche RSE 

Tout cela est intimement lié à la création de valeur et d’emplois. La prochaine étape en cours pour Bpifrance ? Mettre en place en partenariat avec Le Temps Presse, en régions, des rencontres entre jeunes et entrepreneurs afin que ces derniers fassent part de ce qui a été concrètement mis en place au sein de leur entreprise sur ce thème. Le climat est un sujet très concret pour les entrepreneurs, très connecté à l’innovation et qui peut permettre aux plus jeunes de mieux comprendre l’entreprise et pourquoi pas déclencher des vocations d’entrepreneuriat.

Le chiffre de la semaine : 46 %

52 min 20 sec ago

C’est le pourcentage de Français qui ont revendu un cadeau de Noël ou qui envisagent de le faire. 

Les 18-34 ans n’hésitent pas à revendre leurs présents alors que les autres tranches d’âge sont plus réservées. 

En 2017, les cadeaux les plus facilement revendus sont les CD/DVD (53 %), les jeux vidéo et les livres (52 %), les objets déco (42 %) et les produits high-tech (36 %) ; un classement qui a changé par rapport à celui de 2016 où le High-tech figurait en tête.

Ce phénomène est une aubaine pour les sites d’annonces fondés sur la vente d’occasion ou la location en ligne même si cette dernière reste encore peu développée. 

Source Pourquoi les Français revendent-ils certains cadeaux de Noël et que revendent-ils ?, par OpinionWay, via Le Monde du 26/12/2017.

Le CES 2018 de Green Creative « Le CES sera l'occasion de lancer la commercialisation du R3D3 à grande échelle »

52 min 20 sec ago

« Nous avons des attentes bien différentes de celles que nous avions en 2015, lors de notre première participation », relève Lucile Noury, la co-fondatrice de Green Creative, une entreprise lancée en 2010 à Sucy-en-Brie, en région parisienne, et spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de solutions pour le traitement et la valorisation des déchets. La société est à l'origine de R3D3, un robot de tri connecté, pour les canettes de boissons gazeuses, les bouteilles en plastique et les gobelets, présenté au CES 2015, et, plus récemment, de FLEXIDRY, un « déconditionneur » de biodéchets qui sépare les contenus de leur contenant et permet de valoriser les déchets sous forme de biogaz et de fertilisant ainsi que d'alimentation animale.

Recherche de partenaires

Alors qu'en 2015, la petite société (25 salariés) n'avait qu'un prototype de R3D3 à montrer, « nous avons maintenant une version industrielle finalisée », déclare Lucile Noury. « Le CES 2018 sera l'occasion de lancer la commercialisation du R3D3 à grande échelle », annonce-t-elle, et de chercher des partenaires pour la distribution et la maintenance, la fabrication du robot étant réalisée à Sucy-en-Brie. « Mais déjà, son exposition au CES 2015 nous avait été très favorable, se souvient l'entrepreneuse. Les journalistes en avaient beaucoup parlé, d'autant que dans un salon consacré à l'électronique grand public, nous nous distinguions avec un produit BtoB. Résultat, nous avons installé des pré-séries chez Bpifrance et Bouygues, par exemple. »

Conquête de nouveaux marchés

Aujourd'hui, il s'agit de conquérir de nouvelles entreprises, mais aussi des stades, des gares, des aéroports, bref des lieux qui abritent des distributeurs de boissons. Déjà, Suez, Décathlon et le groupe de gestion de déchets montpelliérain Nicollin sont clients. « Nous avons aussi exporté notre produit en Suisse et en Pologne, avec environ 40 machines installées », renchérit la présidente de Green Creative. Des arguments supplémentaires à Las Vegas, où l'international est roi.

Le Panorama France Health Tech 2017 : l’innovation santé en croissance

52 min 20 sec ago

France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation en santé, et ses partenaires experts ont pour mission de soutenir le développement de l’innovation santé, notamment grâce à un terrain législatif et fiscal favorable.

Le panorama France Biotech

Le Panorama permet de faire une étude sur les entreprises de la santé qui répondent au questionnaire et sur l’écosystème notamment financier des entreprises. En 2017, 302 entreprises françaises du secteur y ont participé.
Elles regroupent 9 029 collaborateurs en France pour une moyenne de 30 personnes par entreprises. Si l’Ile-de-France concentre encore près de 33 % des entreprises incluses dans l’étude, les régions restent bien représentées : le groupe de régions Auvergne Rhône-Alpes, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur progresse et représente 36 % des entreprises. Il s’agit de jeunes sociétés, plus d’un tiers d’entre elles ont moins de 5 ans d’existence.

De l'innovation multi-technologique

L’innovation est désormais multi-technologique. Les projets sur lesquels travaillent les entreprises innovantes combinent de plus en plus souvent biologie, objets connectés, Big Data, 3D, etc.

Ainsi, en 2017 le Big Data a doublé son importance entre 2016 et 2017 (4 à 8 %) et cette progression devrait se poursuivre puisque ce domaine d’application représente l’un des enjeux clés de la santé du futur.

La place de l’Europe au niveau boursier 

L’Europe compte plus de 3 000 entreprises de biotechnologie et environ 25 000 entreprises de technologies médicales.
Euronext est l’une des places boursières les plus dynamiques au niveau mondial pour les sciences de la vie. C’est le premier marché en Europe pour les biotechs et le deuxième au monde derrière les Etats-Unis.
Concernant les investissements en capital-risque des biotechs et medtechs en 2016, la France se situe en 3e position après le Royaume-Uni et la Suisse.

Les médicaments développés en France
Le vote
La lutte contre le réchauffement climatique est-elle pour vous une priorité?
La lutte contre le réchauffement climatique est-elle pour vous une priorité?
  • Oui
    49%
  • Non
    51%
Les dernières vidéos

La vidéo est momentanément indisponible, veuillez nous en excuser.


En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.