BPI

Bpifrance investira 8 milliards d'euros d'ici à 2017 dans les entreprises françaises. Serez-vous la prochaine ?
Updated: il y a 13 min 45 sec

L'Économie Sociale et Solidaire s'épanouit en région #2

13 min 45 sec ago

Au delà des acteurs connus, dans la banque (Caisses d'Epargne ou Banques Populaires), l'assurance (avec les mutuelles), l'agriculture (avec les coopératives agricoles ou les AMAP), la santé et le social (comme La Croix-Rouge, le réseau des associations du service à domicile ou l'association pour adultes et jeunes handicapés), implantés sur l'ensemble du territoire, de nombreuses structures sont nées ces dernières années en régions, dans des secteurs très divers.

De nombreuses initiatives en région

Les exemples sont nombreux, tout comme les succès et la pérennité des entreprises. Et certains territoires sont particulièrement en pointe. 

En Ile-de-France, on dénombre ainsi 32 800 employeurs de l'ESS, employant 384 000 salariés. Par exemple, la Finacoop, première coopérative d’intérêt collectif (SCIC) d’expertise comptable française, créée à la mi-2016 à Paris, est ainsi le premier cabinet d’expertise comptable et financière dédiée à l’économie sociale et solidaire (ESS), aux biens communs et au développement territorial et durable.

En Bretagne, le secteur de l'ESS compte quelque 13 600 établissements (et 149 000 salariés), faisant de ce territoire la première région française pour le poids de l'ESS dans l'emploi local. Nombreuses sont les associations, comme l'Amisep (Association morbihannaise d'insertion sociale et professionnelle), l'Ates (Association travail emploi solidarité), ou Retritex, une filiale d'Emmaüs, mais la coop bio Callune, elle, agit dans le secteur marchand.

Dans la Région Centre-Val de Loire, la Scop (coopérative ouvrière) TPC, à Saint-Jean-de-Braye, créée en 1984, œuvre à l'insertion professionnelle et sociale de 190 personnes handicapées, notamment dans la transformation alimentaire, sur deux sites de production, à Saint Jean de Braye et à Amilly.

En Bourgogne-Franche-Comté, la première SCIC de Saône et Loire, le Pain sur la table, lancée en 2012 et basé à Cluny, fait fonctionner, avec 60 associés et neuf salariés, une boulangerie et un salon de thé fondés sur l’agriculture biologique et de l’économie sociale et solidaire.

Si les activités des entreprise de l'ESS sont souvent locales, la Scop Alma, créée en 1979, s'est hissée numéro un mondial de logiciels de découpe automatisée. Présente à Grenoble (où est situé son siège social), à Tarbes, Nantes, Lyon et Paris, Alma dispose également de cinq filiales, en Italie, en Allemagne, en Chine, au Brésil et aux Etats-Unis. Toujours détenue à 100 % par ses 130 salariés, la Scop affiche un chiffre d'affaires consolidé de plus de 13 millions d'euros. C'est précisément ce changement d'échelle que visent les autorités françaises.

Vous avez un projet social et solidaire ? Alors découvrez #PitchTonInno, le concours des jeunes porteurs de projets sur le thème de l'Engagement Social et Solidaire. 

Cette année #PitchTonInno demande de réfléchir à un engagement social & solidaire ! Parce que vous êtes l'avenir ! https://t.co/rMFHdk1uoL pic.twitter.com/RNzqo2Pptb

— Bpifrance Innovation (@BpifranceInno) 21 juillet 2017

Synox

13 min 45 sec ago

« En tant qu’entrepreneur, on prend des risques, et Bpifrance sait prendre ces risques là avec nous. Avec Bpifrance, nous avons pu avoir des financements pour nous accompagner dans notre BFR (besoin en fonds de roulement) mais aussi des formations et des rencontres avec d’autres entrepreneurs grâce à Bpifrance Excellence ». - Emmanuel Mouton, pdg de Synox. Pionnier dans le nouveau secteur de l’internet des objets, Synox accompagne les entreprises dans leur transformation numérique, en leur permettant de profiter pleinement du potentiel des nouvelles technologies … Rencontre avec un groupe précurseur ! 

Gérer une alarme à distance, un affichage urbain, des éoliennes, des panneaux solaires, contrôler l’accès à un lieu, assurer la sécurité de données médicales, autant de missions que peuvent remplir tout seuls les objets connectés. Connectés et intelligents, les objets peuvent communiquer entre eux sans intervention humaine mais pas sans celle de Synox ! L'entreprise accompagne les professionnels de l’industrie dans leur transformation numérique et répond aux potentiels problèmes d'un projet d’objet connecté : sélectionner le capteur, connecter les objets et exploiter les données sur des plateformes dédiées.

Connecter pour performer

L’univers des objets connectés permet aux clients de Synox d’obtenir une meilleure croissance, une meilleure rentabilité et une meilleure connaissance de ses clients. Tout est optimisé et accessible. Synox gère pas moins de 60 000 objets connectés. Son expérience multi secteur permet à l’entreprise de répondre à toute sorte de problématique. Pour exemple, la collaboration de Synox avec le groupe Hager, premier constructeur européen d’alarmes sans fil, qui a permis à ce dernier de se différencier de la concurrence en matière de domotique. Les objets connectés, un bel avenir ! Synox prédit qu’il y en aura 50 milliards en 2020.

Le groupe Synox est membre de Bpifrance Excellence.

L'Économie Sociale et Solidaire s'épanouit en région #1

13 min 45 sec ago

C'est une tradition en France. Les associations, mutuelles et coopératives à des fins sociales, fondées sur des valeurs telles que la redistribution des bénéfices en interne, une gouvernance démocratique et des écarts de salaires minimum se sont développées depuis le 19e siècle dans l'Hexagone. Autant d'activités qui visent également à répondre aux besoins des populations locales et des territoires et offrant des emplois non délocalisables. Depuis quelques années, le secteur connaît un nouvel essor. Sans doute parce qu'il apporte des réponses à de nouvelles problématiques, sur le marché du travail ou dans le domaine des services et de l'environnement.

Aujourd'hui, avec près de 2,5 millions de salariés, le secteur représente pas moins de 14 % de l'emploi privé dans l'Hexagone, contre 5 % par exemple au Québec, province canadienne où l'ESS est elle aussi très cultivée. S'il y a, en France comme ailleurs, nettement plus d'associations que de sociétés commerciales, ces dernières creusent désormais leur sillon.

Encourager le changement d'échelle

Cette singularité française est encouragée. L'ESS a ainsi fait l'objet d'une loi, adoptée fin juillet 2014, incluant le financement, dans le but d'encourager un changement d'échelle de ces activités. L'une des raisons réside dans la croissance de l’emploi. Elle est plus forte dans l'ESS que dans le reste de l’économie. Les bénéfices étant majoritairement réinvestis, la perspective d'une plus grande pérennité est forte. Enfin, selon les estimations, quelque 600 000 salariés du secteur devraient partir à la retraite d'ici 2020. Autant dire que les embauches devraient s'y multiplier.

Soutien des grandes entreprises

De plus, de grandes entreprises participent désormais au mouvement et pas seulement par le biais de leur fondation. Par exemple, soutenue activement par Danone, via le Fond Danone Ecosystème ainsi que Danone Eaux France, Lemon Aide, une entreprise de réinsertion spécialisée dans la logistique du recyclage, a été co-créée en septembre 2016 par Lemon Tri, entreprise issue de l’entrepreneuriat social (créée en 2011 dans le but d'améliorer les taux de recyclage des emballages boissons en France) et FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion), à Pantin.

Moral au beau fixe

Enfin, portés par leur mission, les entrepreneurs sociaux ont le moral ! Selon le Baromètre du Moral des Entrepreneurs de l’ESS, réalisé en mars dernier par l’assureur Aviva et La Ruche, 78 % des entrepreneurs sociaux estiment que leur moral est bon et 72 % pensent qu’il va encore s’améliorer l’an prochain. Mais ce moral dépend en partie de la capacité des entrepreneurs sociaux à financer leurs projets. D'ailleurs, précise l'étude, les problématiques de financement assombrissent le moral de nombre d'entrepreneurs de l'ESS. « C’est pourquoi nous avons un rôle à jouer, en tant qu’assureur de référence des TPE et PME, dans le financement de l’économie en général et de l’économie sociale en particulier », a d'ailleurs commenté Patrick Dixneuf, Directeur Général d’Aviva France.

Entrepreneur de l'ESS découvrez notre Prêt Economie Sociale et Solidaire dédié au financement de projets de développement porteurs de valeurs collectives, sociales, environnementales.

 Envie de faire un petit tour d'horizon des initiatives régionales dans le secteur de l'ESS ? Cliquez ici ! 

Mon métier entrepreneur, Emmanuel Mouton (Synox)

13 min 45 sec ago

Gérer une alarme à distance, un affichage urbain, des éoliennes, des panneaux solaires, contrôler l’accès à un lieu, assurer la sécurité de données médicales, autant de missions que peuvent remplir tout seuls les objets connectés. Connectés et intelligents, les objets peuvent communiquer entre eux sans intervention humaine mais pas sans celle de Synox ! L'entreprise accompagne les professionnels de l’industrie dans leur transformation numérique et répond aux potentiels problèmes d'un projet d’objet connecté : sélectionner le capteur, connecter les objets et exploiter les données sur des plateformes dédiées.

Connecter pour performer

Le chiffre du jeudi : 8

13 min 45 sec ago

C’est par 8 qu’a été multiplié le nombre d’espaces de coworking en Île-de-France entre 2012 et mi-2017.

D’après l’étude d’Arthur Loyd, il existe aujourd’hui 165 espaces de coworking en région parisienne, contre seulement 20 en 2012. Au premier semestre 2017, 36 000 m² dédiés au travail collaboratif ont ouvert leurs portes en Île-de-France. D’après les prévisions, l’offre totale devrait atteindre plus de 155 000 m² à la fin de l’année.

La moitié de ces sites sont gérés par des opérateurs indépendants, l’autre moitié par des opérateurs multi-sites, ces derniers représentant 75 % de la superficie disponible.
Depuis 2016, la majorité des nouveaux espaces ont une surface supérieure à 2 000 m² et sont portés par les opérateurs spécialisés dans ce type d’activité locative.

Ces espaces de coworking représentent déjà 3 % de la surface totale des bureaux de la région et se développent de plus en plus dans les quartiers d’affaires matures et reconnus (Paris Quartier Central des Affaires, Issy les Moulineaux, Neuilly sur Seine, la Défense…).

Source : Le coworking à Paris et IDF : un marché en plein essor par Arthur Loyd via  Maddyness le 17/07/2017.

A propos du chiffre du jeudi

Le chiffre du jeudi, c’est un chiffre sélectionné pour vous chaque semaine par nos équipes. Issu de l’actualité, ce chiffre présente une donnée marquante en lien avec l’écosystème et les missions de Bpifrance. Il porte sur des thèmes relevant de l’entreprise, tels que le financement, l’investissement, l’internationalisation, l’innovation, le développement durable, la transition numérique…

Simulation numérique : concevez mieux et moins cher !

13 min 45 sec ago
Pourquoi participer ?

Pour :

  • gagner du temps et réduire les coûts,
  • optimiser le dimensionnement des pièces,
  • valider vos choix technologiques et vos processus industriels.
Au programmeLe matin
  • Présentation du pôle de la performance
  • Les avantages de la simulation numérique dans le processus de conception à coût objectif ou comment innover sans se tromper
  • Rôle de la simulation dans le processus de conception de l’innovation jusqu’à l’avarie
  • La progression et l'expertise du calcul multiphysique pour une PME
  • Présentation des travaux de recherche sur « La stratégie intelligente de la gestion énergétique d'un véhicule hydride »
  • Présentation de l’"Inkub" et de l’écosystème numérique de l’agglomération de Nevers
L’après-midi
  • Présentation d’Aero Concept Engineering, du projet Recife, d’ESI Group, de Simeo et de Danielson Engineering avec en prime, une visite de cette entreprise
  • Zoom sur les financements de l’innovation, en présence d'Emmanuel Cordelle, chargé d'affaires innovation Bpifrance. 
Infos pratiques
  • Date et horaires : le 26 septembre 2017 de 10h à 17h
  • Lieu : centre de conférence du circuit de Nevers-Magny-Cours – technopôle (58)

Inscription gratuite mais obligatoire via ce lien.

Plus d'informations sur le site de l'événement.

3 choses à savoir avant de se lancer en Afrique et au Moyen-Orient

13 min 45 sec ago

Survolez notre infographie interactive pour découvrir les conseils

Pour découvrir la suite de l'actualité, rendez-vous sur Bpifrance-Excellence.fr.

Novadem : des drones pour surveiller les bâtiments

13 min 45 sec ago

Les drones, ces petits appareils aériens légers, ne livrent pas encore de pizzas aux particuliers, mais ils sont déjà utilisés pour vérifier l’état des bâtiments et des installations industrielles. La startup Novadem d’Aix-en-Provence, créée en 2006, conçoit des « solutions de mesure et d’analyse aériennes robotisées » selon Pascal Zunino, un des trois cofondateurs. Ces robots volants peuvent s’approcher des ouvrages pour en détecter les fissures et autres incidents. Les logiciels dédiés à différents métiers (industrie, défense, gendarmerie, sapeurs pompiers, sécurité civile) effectuent ensuite analyses et transferts des données.

E-learning : sécuriser ses créances commerciales en France et à l'étranger

13 min 45 sec ago

4 modules composent cette formation :

  • Anticiper les risques : le rôle déterminant de l’information dans les décisions commerciales
  • Sélectionner ses clients : bonnes pratiques et signaux d’alerte
  • Quelles solutions pour protéger son poste clients ?
  • Faire face à un impayé
Les experts

Sonia Criseo En 2012, Directeur de cabinet du Président de Moët Hennessy, elle rejoint Euler Hermes France en 2013 au poste de Directeur du Développement International puis prend la tête du pôle du développement commercial courtage.

Diplômée de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne en Droit privé et droit des affaires et de l’école de Formation du barreau de Paris, Eva Sebban a pris en juillet 2015 la responsabilité du département procédures collectives. Euler Hermes Franc

Euler Hermes France est la succursale française du groupe Euler Hermes, leader mondial des solutions d'assurance des échanges commerciaux. N°1 de l'assurance-crédit en France, Euler Hermes France protège les entreprises du risque d’impayés partout où s’ouvrent des opportunités de marché. Euler Hermes est également spécialiste des métiers de la caution et de l'assurance fraude.

Pour en savoir plus ou découvrir l’intégralité de cette formation, inscrivez-vous gratuitement sur Bpifrance Université, la plateforme d'e-learning dédiée aux dirigeants d'entreprises.

PMS Industrie

13 min 45 sec ago

« Il y a eu un avant et un après Bpifrance puisqu’il nous a permis d’ouvrir les yeux sur les capacités de développement que l’on pouvait avoir grâce à son soutien ». - Patrick Desforet, président de PMS Industrie. Avec son associé, Frédéric Bianchi, cet entrepreneur a repris cette société qui utilise depuis 1985 tout son savoir-faire dans la création de produits textiles et acier destinés au levage et à l'arrimage. Une société agile, capable notamment de produire du sur mesure pour des utilisations à grande échelle. 

PMS Industrie pour soulever des montagnes

Sangles, câbles, chaînes métalliques, PMS Industrie met tout son savoir-faire dans la conception de produits textiles ou en acier destinés au levage ou à l’arrimage de charge pouvant aller jusqu’à 160 tonnes. L'entreprise offre une qualité et une sécurité à ses clients. Chaque élément qui sort de son usine est tracé grâce à un numéro de série. L’entreprise possède des outils de production polyvalents et performants qui permettent de répondre sur mesure aux demandes et dans des délais record. Aéronautique, automobile, armée… PMS Industrie est également sur le marché des équipements de protection individuelle avec la conception de ceinturons d’intervention et de harnais de sécurité.

S’exporter pour mieux exister

Synonyme de qualité, le nom de PMS Industrie est notamment connu et reconnu aux Emirats Arabes Unis. La société y est présente depuis 2013. Sa volonté est d’exporter et de s’implanter un peu plus à l’étranger pour assurer sa pérennité dans son pays d’origine, la France. PMS Industrie compte une filiale en Tunisie, des usines de fabrication au Portugal et en Italie.
 
PMS Industrie est membre du réseau Bpifrance Excellence.

Notre métier entrepreneurs, Patrick Desforet et Frédéric Bianchi (PMS Industrie)

13 min 45 sec ago

PMS Industrie pour soulever des montagnes

Sangles, câbles, chaînes métalliques, PMS Industrie met tout son savoir-faire dans la conception de produits textiles ou en acier destinés au levage ou à l’arrimage de charge pouvant aller jusqu’à 160 tonnes. L'entreprise offre une qualité et une sécurité à ses clients. Chaque élément qui sort de son usine est tracé grâce à un numéro de série. La société possède des outils de production polyvalents et performants qui permettent de répondre sur mesure aux demandes et dans des délais record. Aéronautique, automobile, armée… PMS Industrie est également sur le marché des équipements de protection individuelle avec la conception de ceinturons d’intervention et de harnais de sécurité.

S’exporter pour mieux exister

Les 4 bonnes raisons de venir à Bpifrance Inno Generation

13 min 45 sec ago

Après le succès des deux précédentes éditions, le plus grand rassemblement d’entrepreneurs d’Europe revient pour propulser votre entreprise dans le monde de demain.
Au programme : des interventions de chefs d’entreprise, des ateliers de travail thématiques et participatifs, des rencontres business entre entrepreneurs ou encore des démonstrations d’innovation venant de tous horizons.

Les 4 bonnes raisons de venir à Bpifrance Inno Génération 
  1. Pour pitcher devant des investisseurs et rencontrer des business angels / VCs étrangers
  2. Pour présenter vos produits et services à des directeurs achats de grands groupes
  3. Pour rencontrer les partenaires de votre développement en France et à l’international
  4. Pour prendre du recul, échanger, vous inspirer et bien sûr vous former en participant à nos ateliers thématiques

Entrepreneurs, construisons ensemble la France de demain !

Appel d’offres : prestation architecte technique serveurs JEE – websphere

13 min 45 sec ago
Type de profil recherché

Le profil recherché est un architecte technique ayant des compétences pointues et une expérience significative en matière de conception d’architecture technique, d’industrialisation et de support à la production niveau 2 et 3 sur les serveurs JEE Websphere ND et Tomcat sur Docker/OpenShift.

Lieu d’exécution du marché

La prestation se déroulera à Maisons-Alfort, au siège de Bpifrance Financement, au sein de la DSI.

Durée d’exécution et planning prévisionnel

Le marché aura une durée d’exécution calendaire de 24 mois, pour une durée estimée de prestation de 420 jours. La prestation débutera le 19 septembre 2017 et se terminera le 18 septembre 2019.

Répondre avant le 1er septembre 2017 – 12h

Les réponses seront rédigées en français et sont attendues pour le vendredi 1erseptembre 2017 à 12h00 au plus tard à l’adresse électronique suivante : DSI-AGI-AMIREPONSE@bpifrance.fr.

Le courriel devra obligatoirement avoir pour objet : « DSI 2017 640 PAP ARCHITECTE TECHNIQUE SERVEURS JEE WAS : OFFRE » et ne devra pas excéder la taille de 10 Mo.

Vous pouvez consulter le document disponible en téléchargement pour plus de précisions.

Systancia sécurise les applications dans le cloud

13 min 45 sec ago

Lancer son logiciel de bureautique ou son application métier comme si elle était sur son poste de travail alors qu’elle est hébergée à des milliers de kilomètres sur un serveur distant, c’est possible grâce à la gamme AppliDis de la société Systancia. Né en 1998 à Mulhouse, l’éditeur a franchi depuis plusieurs barrières technologiques, ce qui fait de lui un des rares éditeurs dans le monde à fournir ce service. Une technologie de virtualisation qui permet de baisser le coût de gestion d’un parc de logiciels de 40 à 70 %. « Mais avec l’arrivée du haut débit, il a fallu sécuriser les flux entre les postes de travail des utilisateurs et des serveurs » précise Christophe Corne, fondateur de Systancia. 

Enquête de conjoncture PME : amélioration confirmée et renforcée pour tous les secteurs

13 min 45 sec ago

Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017 from Bpifrance

Depuis 32 ans, Bpifrance réalise une enquête semestrielle de conjoncture à partir d'un échantillon de plusieurs milliers de PME installées en France. Les principaux paramètres économiques et financiers – activité, emploi, situation financière, investissement et financement – sont analysés avec une distinction PME innovantes et/ou internationalisées.

En savoir plus et télécharger la 65e enquête de conjoncture des PME par Bpifrance Le Lab.

Le mot de la semaine : FabLab

13 min 45 sec ago

comme « FabLab » pour fabrication laboratory, soit un atelier de fabrication numérique où l’on réalise des objets grâce à des imprimantes 3D, des découpeuses laser et autres outils. Pour être labellisés FabLab par le Massachusetts Institute of Technology (MIT), où est né le concept, ces lieux ouverts aux entrepreneurs, aux designers, aux bricoleurs... doivent être publics. Et ils ne cessent de fleurir à travers le monde, comme en France où même un festival, à Toulouse, leur est dévolu ! En dehors de la charte du MIT, les fablabs d’entreprises soucieuses d’accélérer l’innovation, ne sont pas en reste.

Les FabLabs vus par Bpifrance Le Lab 

L'objectif : créer de l’émulation au sein d’espaces d’échange et de partage

Mon métier entrepreneure, Carine Rossdeutsch-Wolff (Sewosy)

13 min 45 sec ago

Partout dans notre quotidien nous devons montrer patte blanche. Badges, cartes, contacteurs à clé, etc. Nos bâtiments sont sécurisés pour le bien-être collectif. Les principaux clients de Sewosy sont des professionnels de la quincaillerie, de la distribution de matériel électrique, de la distribution de courant faible et des fabricants indépendants. Présente en France, Sewosy ne cesse de croître à l’international. 25 % de son chiffre d’affaires est réalisé à l’export dans plusieurs pays d’Europe et d’Afrique. La société alsacienne possède notamment des entités commerciales en Allemagne et en Malaisie.

Eco-concepteur tourné vers le développement durable

La tannerie Pechdo invente le premier cuir lavable

13 min 45 sec ago

Le savoir-faire traditionnel français - l'histoire de la tannerie Pechdo, à Millau, remonte à 1900 et l'entreprise jouit du label Entreprises du Patrimoine Vivant depuis 2015 -, mais l'innovation aussi. Un cuir « sensi-touch » qui permet de pianoter sur son smartphone les mains au chaud l'hiver, un autre capable de renvoyer les rayons du soleil pour éviter que les motards ne surchauffent l'été, et, depuis quelques mois, un cuir d'agneau lavable en machine. Oui, chez soi, en choisissant l'option « lainage délicat », au lieu de faire appel à un nettoyage spécialisé et souvent peu écologique... Le traitement du cuir résiste donc au lavage en machine, reste souple et délicat et les couleurs ne « dégorgent » pas. Présentée dans les salons professionnels, cette nouvelle prouesse devrait ainsi permettre au fabricant d'engranger encore plus de commandes, notamment à l'étranger (40 % des ventes de Pechdo, pour un chiffre d'affaires de plus de 5 millions d'euros et une quarantaine de salariés).

Quand tradition rime avec innovation

Toutes ces innovations, initiées avant l'arrivée aux manettes, il y a quelques mois, de Caroline Krug, une ancienne de LVMH, vont en tout cas dans le sens de la nouvelle orientation que la dirigeante veut donner à Pechdo : des produits chics et mode, et soucieux de l'environnement, alors que l'industrie du cuir a longtemps été pointée du doigt pour ses pratiques peu éco-responsables.

Réseaux sociaux : le meilleur de la semaine

13 min 45 sec ago

Les dépenses mondiales dans le numérique devraient approcher les 3 500 milliards de dollars en 2017 https://t.co/0CmeSGk83E

— L'Usine Digitale (@LUsineDigitale) 17 juillet 2017

Derrière chaque aventure entrepreneuriale se cache une personne passionnée ! >> https://t.co/aBLaORnlUN #innovation #startup

— #LetsgoFrance (@LetsgoFrance) 17 juillet 2017

La Banque mondiale lance un fonds d'un milliard de dollars pour l’entrepreneuriat au féminin https://t.co/29K5EOup5u #W20 #JamaisSansElles pic.twitter.com/rD9mi5DNGZ

— JamaisSansElles (@JamaisSansElles) 19 juillet 2017

[#infographie] Niveau de maturité des usages numériques des entreprises françaises#Startup #Tech #FrenchTech #Entrepreneur #Business pic.twitter.com/XoxTuGCjFo

— Hugo Weinmann (@HugoWeinmann) 20 juillet 2017

#Infographie : En 5 ans, le nombre d’espaces de coworking a bondi de 785%, rien qu’en Île-de-France https://t.co/2XBppV3CJK pic.twitter.com/Q7QGQNLUOq

— Maddyness (@bymaddyness) 17 juillet 2017

Le vote
La lutte contre le réchauffement climatique est-elle pour vous une priorité?
La lutte contre le réchauffement climatique est-elle pour vous une priorité?
  • Oui
    49%
  • Non
    51%
Les dernières vidéos

La vidéo est momentanément indisponible, veuillez nous en excuser.


En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.