Publié le  - 3
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
L'ouvrage, qui surplombe le quartier de l'Annonciade, est actuellement en phase de terrassements. Cela devrait durer un an. Le double gratte-ciel de 49 étages, composé de logements et de bureaux, doit être livré en juillet 2014.Photo Eric Dulière
Partager

Travaux La construction, qui sera haute de 170 mètres, se poursuit à l'AnnonciadeUn gigantesque chantier en escalier, à ciel ouvert. Tel apparaît celui de la Tour Odéon, surplombant le quartier de l'Annonciade. Depuis la mi-décembre 2009, les travaux s'étendent sur trente-cinq mètres de dénivelé, passant d'une côte 105 à une côte 70. Actuellement, la construction, estimée à plus de 500 millions d'euros, est en phase de terrassements.

« Nous évoluons par passes de deux mètres. Nous plantons des micropieux, qui sont provisoires, pour contenir la terre et réaliser une sorte de mur de soutènement vertical », explique Lionel Gineste, directeur des travaux. Deux villas ont d'ores et déjà été détruites en contrebas de l'ouvrage, une troisième devrait subsister encore quelque temps.

Les zones comportant un risque d'éboulement sont stabilisées avec du béton crocheté.

L'étroitesse du chantier demeure la principale difficulté des travaux. « C'est un chantier très exigu. La gestion de la place est difficile mais nous nous organisons pour pouvoir faire tourner les différentes machines en même temps », indique l'architecte de la Tour Odéon, Alexandre Giraldi.

L'environnement pris en compte

La construction du bâtiment est placée sous le label Haute Qualité Environnementale. Les rejets sont, eux, traités en interne par le biais d'une station d'égout sur l'ouvrage. Quant aux végétaux, certains ont été sauvés (agrumes, olivier), et seront replantés. Côté transports, des horaires ont été aménagés pour la circulation des camions en fonction des pics de fréquentation aux alentours du collège Charles-III.

Il s'agit aussi d'un chantier à faible nuisance. En plus du mur antibruit qui borde le collège Charles-III, des capteurs sonores et de vibrations ont été placés pour éviter de dépasser les seuils de bruit autorisés.

500 ouvriers dès 2012

La livraison de la Tour Odéon est prévue pour juillet 2014.

Si le chantier emploie pour le moment une cinquantaine d'ouvriers, ils devraient être dix fois plus nombreux en 2012. « Nous serons en phase de gros oeuvre, tous les corps de métiers seront réunis pour la troisième année du chantier », précise Patrice Duble, chef de projet pour la Tour Odéon. « Nous sommes dans les temps au niveau de la construction. Et même en avance de quinze à vingt jours sur certains types d'ouvrages », ajoute l'architecte de la Tour Odéon, Alexandre Giraldi.

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

Vos derniers commentaires
01/03/2010 à 11h29

Le groupe Vinci Constructeur de la tour avait déposé en mairie de Beausoleil une simple déclaration préalable le 3 novembre 2009 dans une zone avec des risques de reptation, de glissements de terrain, sans parler des risques sismiques locaux. Le 8 janvier 2010, le chef du service de l%u2019urbanisme s%u2019est opposé à la déclaration préalable déposée par Vinci. Vinci a deux mois pour déposer un recours devant le tribunal administratif. La mairie réclame un permis de construire en bonne et due forme avec une étude d%u2019impact. Propos recueillis sur le site de Radio France Les travaux auraient normalement du cesser, voire n'avoir jamais commencé sur le sol français...?

01/03/2010 à 10h17

Il me tarde de voir le résultat: c'est plutôt dingue comme projet! J'adore! J'ai des amis qui ont une villa en contrebas: pour l'instant il ne m'ont rien dit, mais ils ne sont pas aussi exposés que les résidents de l'Annonciade ou du Château Périgord... Pourquoi ne pas en profiter pour modifier les façades du Colombia et autres Estoril sur le front de mer? Ce serait sympa...

01/03/2010 à 08h04

Un véritable article de propagande . Le signataire de cet article a du l'écrire en tournant le dos au chantier et avec des boules Quies dans les oreilles . Chantier écologique ! Ca c'est une trouvaille ! Mais ça n'est pas de l'information .

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.