Publié le
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
La revue « Riviera Russe » présentée à L'Atre - 18186679.jpg
Natalya Garilskaya a présenté la revue « Riviera Russe », lors d'un cocktail à L'Atrego.I.S.-F.
Partager

Natalya Garilskaya avait choisi L'Atrego, bar-restaurant du port de Cap-d'Ail pour présenter dernièrement à la communauté russe de l'est du département la revue « Riviera Russe ».

« C'est le premier magazine, intégralement en russe, qui parle intelligemment de la réalité des ressortissants* vivant sur la Côte d'Azur, leur donne des adresses, des conseils, pour dégoter des endroits et des gens authentiques », estime l'attachée de communication.

« Chaque génération ou life-style y trouvera son compte, avec un vrai contenu, des sujets de fond, des enquêtes historiques, etc. On est loin des clichés de luxe et du bling-bling servis habituellement à ce lectorat à fort pouvoir d'achat. C'est un guide en quelque sorte. »

Une revue du même nom avait déjà existé en Russie en 1915. Cette nouvelle mouture éditée par Guela Patiachrili sous la rédaction en chef d'Anton Kozlov Mayr pèse 258 pages, tire à 20 000 exemplaires et coûte 12 €. Quatre numéros sont prévus dans l'année. Il faut souligner la qualité du papier et de la photo, à défaut de compétence en langue russe pour juger de son contenu. On trouve « Riviera Russe » dans tous les kiosques, les hôtels de luxe et les plages privées.

*Environ 250 000 recensés de Marseille à Menton, travaillant dans les secteurs du luxe, de la finance, des affaires et de l'art. Pour certaines familles qui veulent scolariser leurs enfants ici, la mère réside en France pendant que le père poursuit carrière en Russie.

 


Savoir +
Riviera Russe : (377)40.62.04.77 (RR éditions) info@russkayariviera.com

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.