Publié le
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
Le Pavillon Bleu flotte sur les plages  - 25632895.jpg
Les trois plages de Cap-d'Ail (Marquet, Mala, Pissarelles) peuvent hisser leur Pavillon bleu, gage de propreté des eaux de baignade.
Partager

Le Pavillon bleu flotte sur les plages de Cap-d'Ail. Le fruit d'un travail mené tout au long de l'année. Car décrocher ce drapeau est plus compliqué que de justifier d'une bonne qualité de l'eau.

« Ce Pavillon bleu symbolise globalement la politique environnementale menée par la ville de Cap-d'Ail, se félicite le maire Xavier Beck. Nous nous efforçons de lancer une opération nouvelle chaque année. »Pour 2014, il s'agissait de l'opération « Plus d'arbres, plus de vie » menée en avril dernier. Elle consistait en la plantation de végétaux sur le terrain des délaissés SNCF.

De multiples mesures

Mais l'engagement ne s'arrête pas là. Les écoliers sont sensibilisés au tri sélectif, notamment par les « ambassadeurs du tri » de la Métropole. Les bambins savent parfois mieux que les adultes dans quelle poubelle doit aller tel ou tel type de déchet.

Des journées d'information dédiées à l'environnement sont de même proposées pendant l'année à toutes les personnes curieuses et désireuses d'en savoir plus.

La municipalité étudie l'opportunité de mettre en place un système de mouillage organisé au large de la plage Mala. Les bateaux pourraient s'amarrer le temps d'une journée mais pas plus de 24 heures afin d'éviter de faire de la zone un port secondaire.

La ville s'est par ailleurs interdite d'utiliser des produits phytosanitaires pour l'entretien des espaces verts. Une habitude à prendre pour tous. Notamment pour les usagers qui doivent se réhabituer à voir quelques herbes folles pousser au pied de massif.

Le premier Pavillon bleu avait été hissé il y a vingt ans dans la commune. Il permet aux baigneurs de savoir que l'eau y est propre. Un atout pour le tourisme. Et paradoxalement, ce sont les visiteurs européens qui y sont le plus sensibles.

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.