Publié le
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
Partager

Malgré un accès à la decheterie du lundi au dimanche et le développement de la collecte à la demande à domicile, sur simple appel, l’incivisme reste inébranlable dans certains quartiers.  En effet, des quartiers excentrés du centre-ville abritent de véritables petites décharges sauvages. La ville en a recensé une trentaine. Des dépôts pourtant sanctionnés par la loi, avec de lourdes contraventions de deuxième et cinquième classes pouvant aller jusqu’à une amende de 1 500 euros et la saisie du véhicule utilisé par le contrevenant. Une police de l'environnement est en cours de création.

 

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

 

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.