L'histoire de Monaco remonte à 300 000 ans avant J.C. Les premiers autochtones du Rocher étaient des Ligures venant de Gênes. Au VIe siècle naîtra la colonie phocéenne de Monoïkos, nom associé à Hercules qui y serait passé lors de ses «12 travaux». Ensuite Monaco sera soumise au joug de Jules César jusqu'en 476 et l'effondrement de l'empire romain d'occident. Par la suite, la cité de Monaco connaîtra plusieurs invasions barbares destructrices, notamment celle des Sarrasins qui ont occupé le Rocher jusqu'en 975, date à laquelle ils furent expulsés par les Ligures.

La dynastie des Grimaldi

L'histoire moderne de Monaco commence en 1215, lorsque les Gibelins (partisans de l'empereur) débutèrent la construction d'une forteresse sur le Rocher afin de s'assurer un contrôle de la région contre les Guelfes (partisans du pape). Le 8 janvier 1297 une guerre de 200 ans va commencer entre les Gênois et la dynastie des Grimaldi qui fera son apparition lors de la prise de la forteresse par François Grimaldi. En 1314 l'autorité des Grimaldi fut définitivement reconnue et s'est perpétuée jusqu'à aujourd'hui malgré les différents protectorats auxquels Monaco a été soumise (espagnol, français, sarde).

Monaco au XXe siècle

En 1949, peu après la mort du Prince Louis II, c'est Rainier III qui accédera au trône. Figure emblématique du siècle dernier, il est à l'origine du développement du pays, d'où son surnom de «Prince bâtisseur». C'est avec lui que naîtront les premiers buildings de la Principauté, ainsi que les quartiers de Fontvieille et du Larvotto. Homme d'affaires avisé, il prendra le contrôle de la SBM (Société des Bains de Mer) afin de développer le tourisme de luxe. Souvent décrié par la France pour sa fiscalité avantageuse, Monaco via le Prince Rainier III a longtemps lutté contre les délits fiscaux de la Principauté et l'a doté d'une nouvelle constitution afin de redéfinir son administration ainsi que ses rapports avec la France. En 1956, le Prince Rainier III se mariera avec l'actrice américaine Grace Kelly avec qui il aura trois enfants, Caroline, Stéphanie et Albert qui lui succédera à sa mort, le 6 avril 2005. Il sera intronisé officiellement le 12 juillet 2005 après la période officielle de deuil. Dans la continuité du travail de son père, le Prince Albert II a fait du développement durable, de la protection de l'enfance et de la solidarité sa ligne conductrice.

Quelques grandes dates contemporaines :

  • 9 mai 1949 : avènement du Prince Souverain Rainier III.
  • 1951: signature de la convention franco-monégasque de voisinage et d'assistance administrative mutuelle.
  • 19 avril 1956 : le Prince Souverain épouse l'actrice américaine Grace Kelly.
  • 23 janvier 1957 : naissance de la Princesse Caroline.
  • 14 mars 1958 : naissance du Prince Héréditaire Albert.
  • 1962 : élaboration d'une nouvelle Constitution.
  • 1963 : signature des conventions avec la France.
  • 1er fevrier 1965 : naissance de la Princesse Stéphanie.
  • 14 septembre 1982 : décès de la Princesse Grace.
  • 28 mai 1993 : admission de la Principauté aux Nations-Unies.
  • 1997 : célébration du 700ème anniversaire des Grimaldi.
  • 5 octobre 2004 : adhésion de Monaco au Conseil de l'Europe.
  • 6 avril 2005 : décès du Prince Rainier III.
  • 12 juillet 2005 : avènement du Prince Albert II.
  • 8 novembre 2005 : nouvelles conventions avec la France, Monaco confirme son indépendance.
  • 16 avril 2006 : le Souverain atteint le pôle nord (puis le pôle sud en 2009) et crée la Fondation Prince Albert II de Monaco.
  • 23 septembre 2009 : sortie de la liste noire puis grise des paradis fiscaux de l'OCDE.
  • 23 juin 2010 : Fiançailles d'Albert II avec Charlène Wittstock.

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.