Grasse ›

Publié le  - 21
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
médias ›12
Commissariat Grasse
Loïc Temporelli
Partager

Présenté ce mardi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Grasse, il vient d'écoper d'un an de prison ferme et a été immédiatement placé sous écrou.

Dans un contexte particulièrement pesant, un résident du centre historique de Grasse âgé de 53 ans, n'a rien trouvé de mieux que de se présenter mercredi soir, peu avant 23 heures, avec l'intention d'en découdre avec les forces de l'ordre. 

Passablement éméché et après avoir sonné avec insistance à l'interphone de la permanence de garde, il a catégoriquement refusé de décliner son identité et le motif de sa présence à cette heure tardive.

Afin de respecter les nouvelles mesures de sécurité instaurées dans tous les commissariats de France, les agents de police ont dû enfiler leur gilet pare-balles et s'équiper d'armes lourdes avant d'ouvrir la porte d'entrée.

Connu pour de nombreux troubles à l'ordre public

C'est alors que le quinquagénaire - qui a déjà fait l'objet de plusieurs gardes à vue pour de nombreux troubles à l'ordre public et refus d'obtempérer - a proféré de graves menaces contre les hommes qui lui faisaient face.

Particulièrement agité et simplement armé d'un couteau, Brahim Ajroud a assuré vouloir «faire sauter le commissariat parce que vous bombardez la Syrie et l'Irak». À l'un des policiers qui tentait de le maîtriser, il ira même jusqu'à promettre qu'il s'occuperait personnellement de son cas: «Je reviendrai pour toi, pour te régler ton compte!»

Fort heureusement, personne n'a été blessé au cours de l'altercation.

Ce mardi, le tribunal, présidé par Jean-Christophe Bruyère, a visiblement peu goûté cette attitude en infligeant une peine relativement lourde eu égard aux faits reprochés au fauteur de trouble.

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

Vos derniers commentaires
25/11/2015 à 17h20

n importe quoi, demain je tue une famille complètement bourré au volant de ma voiture je prend que tu sursis.

25/11/2015 à 16h37

Pas assez !

25/11/2015 à 15h57

Prison ferme et retrait de nationalité et bon débarras

25/11/2015 à 15h17

monter le et laisser le en haut du blanc en hélicoptère. ça sert a rien la prison c'est un marginal et après sa sortie de prison il sera encore plus marginal

25/11/2015 à 14h54

On en parle des fautes d'orthographe ?

25/11/2015 à 14h40

Abdullah tu a l'air bien intelligent mais il y a différence entre liberté d expression et menace ... Et qui te dis que ce monsieur récidiviste avait un travail ? S'il avais eu une famille et un travail il ne serai pas aller menacer un commissariat aussi tard il s occuperai de sa vie plutôt

25/11/2015 à 14h20

Un an mais sacré rigolade, c'est de mieux en mieux continue comme ça et dans moins d'un an la France ne seras qu'un bon souvenir, je dis ça mais je ne dis rien!!!

25/11/2015 à 13h48

Encore un pablito

25/11/2015 à 13h43

encore un patrick

25/11/2015 à 13h31

Ahaha mdrr le ksos !! 53 ans que sa a foutre pauvre monsieur c a l asile qu'il devrai aller

25/11/2015 à 13h29

nice matin comme dab à une une fois de plus supprimer mon commentaire !!! MERCI

25/11/2015 à 13h13

Ou est la liberté d'expression dans ce pays?, ne pas confondre paroles ,surement prononcés dans un moment de colère, et les faits ; lourde condamnation pour peu de choses, une simple remontrance aurait suffit, on lui a brisé sa vie professionnelle, et touché son casier judiciaire pour quelques mots, en espérant qu'il ne passera pas à l'acte après cette injustice.

25/11/2015 à 12h51

Zifou respecte et n insulte pas tu es comment de type nordique avec un nom bien français ça m étonnerait

25/11/2015 à 12h45 | 1

Un an ferme ! Ça suffit largement pour l'argent des contribuables et puis déchu de la nationalité , et puis le larguer en Syrie

25/11/2015 à 12h35

Enfin un peu de fermeté. Reste à revoir le maintien ou pas de sa ou ses nationalités.

25/11/2015 à 12h13 | 1

Enfin,la Justice s'appellerait JUSTICE??????

25/11/2015 à 11h54

Si d'après la photo c le commissariat de grasse on l'a déménager dans la nuit

25/11/2015 à 11h27 | 3

Non mais votre journaliste se rend compte de ce qu il écrit : "une peine relativement lourde par rapport aux faits reprochés". Vous avez pas honte d écrire ca ? Selon vous ces faits sont anodins ??

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.