Publié le
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
médias ›12
RMC illustration
A l'occasion du Sportel 2013, Moscato animait son émission le "Moscato Show" au Grimaldi ForumArchives Cyril Dodergny
Partager

Huit radios, dont RMC et Radio Monaco, peuvent dorénavant être écoutées en numérique sur la bande côtière de Menton au Cap d’Antibes. Explications de Pierre Médecin

Monaco est lancé depuis tout juste une semaine dans la course à la radio numérique.

La Principauté devance ainsi, de près de deux mois, le démarrage de la RNT en France. Mais le pays voisin profite déjà de cette avancée technologique puisque la zone de couverture s'étend de Menton au Cap d'Antibes.

Celui qui vient de succéder à Jean-Pierre Margossian, Pierre Médecin, administrateur-délégué de Monte-Carlo Radiodiffusion, explique le nouveau paysage radiophonique.

Depuis quand la radio numérique est-elle disponible à Monaco ?

MCR a commencé à diffuser la Radio Numérique Terrestre (RNT), l'équivalent de la TNT pour la partie radio, le 28 avril.

Quelle est sa zone de couverture ?

La zone de couverture est la zone littorale de Menton au Cap d'Antibes. La diffusion s'effectue depuis le Mont Agel.

Quelles radios sont concernées ?

Actuellement, dans la phase de tests, MCR diffuse huit radios monégasques : RMC, Radio Monaco, RMC 1, RMC 2, Radio Riviera, Chik Radio, Radio Ethic et Rete 105. La prospection de nouvelles radios à diffuser s'effectuera après la phase test qui prendra fin le 26 mai.

Cette technologie est-elle déjà disponible en France et en Italie ?

Le lancement de la RNT en France interviendra le 20 juin prochain dans trois villes : Paris, Marseille et Nice et leurs environs. Monaco est précurseur dans ce domaine puisqu'il offre déjà la possibilité d'écouter en numérique en Principauté et dans la zone de couverture. À ma connaissance, l'Italie n'est pas engagée dans ce nouveau mode de diffusion.

Est-ce une avancée importante ?

À l'image de la TNT lancée en 2005, la radio devrait connaître elle aussi sa révolution.

Quels sont ses avantages ?

L'atout essentiel est de pouvoir diffuser davantage de radios que le spectre de fréquence FM ne le permet. Cela donne ainsi aux auditeurs un plus grand choix et une plus grande pluralité des programmes. De plus, outre la qualité du son, le signal radio ne connaît aucune perturbation. Ainsi, en voiture, il n'y a plus de coupure, ni de grésillement.

Des inconvénients ?

Aucun en particulier, sauf qu'il faut s'équiper de nouveau matériel : postes radios, chaîne hi-fi, radios réveils... Bien entendu, ils restent compatibles avec la réception des radios en FM, onde moyenne et onde longue. Les appareils sont déjà en vente à Monaco et dans le département voisin. Des constructeurs automobiles allemands équipent désormais leurs avec des postes radios RNT.

La qualité de la radio numérique dépend-elle du lieu de captation ?

La qualité est stable sur sa zone de couverture. En raison de la topographie de la région, les ondes numériques comme hertziennes sont arrêtées par les barrières naturelles que sont les montagnes.

Une antenne est-elle nécessaire comme nos bonnes vieilles radios ?

Cela dépend de l'efficacité du récepteur acheté. Ceux-ci sont généralement équipés d'une antenne. Mais il est souvent inutile de la déployer. La réception de la RNT est meilleure dans les habitations que ne l'est la FM.

Le passage au numérique à Monaco a nécessité quels investissements financiers, humain et de matériels ?

MCR a prévu d'investir un peu plus de 50.000 € dans les installations techniques. La société se donne le temps pour investir de façon durable, la RNT étant en phase test mais qui est promu à un bel avenir. La technologie est facile à mettre en œuvre et a été installée avec le personnel dont MCR dispose sur son site Émetteur du Col de la Madone. Ensuite, il est prévu d'investir dans du matériel plus important afin de pouvoir assurer non plus la diffusion de 8 radios mais à terme de 24.

 

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.