Monaco ›

Publié le
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
Arnaud Alessandria et Olivier Jenot dans le s - 24343779.jpg
Olivier Jenot et Arnaud Alessandria en lice tous les deux aujourd'hui dans l'épreuve du super-combiné à Sotchi.Stéphan Maggi/COM
Partager

Grande première olympique en ski pour la Principauté : deux Monégasques s’alignent aujourd’hui dans la même épreuve de ski alpin

C'est la première fois aux Jeux olympiques que l'on retrouve, en ski alpin, deux Monégasques. Aujourd'hui vendredi, Arnaud Alessandria et Olivier Jenot sont en effet en lice à Sotchi, dans l'épreuve du super-combiné. Assez rare pour être souligné. Après la descente de dimanche, Arnaud Alessandria est serein : « On a eu trois nouvelles séances d'entraînements sur la piste de Rosa Khutor qui nous ont permis de prendre encore plus nos marques. Ça devrait bien se passer et j'espère faire un bon résultat.»Pour Olivier Jenot, même son de cloche. « La dernière descente à l'entraînement s'est bien passée. On va découvrir la piste de slalom. Je pense que ça sera une grande fête qui va s'étaler sur toute la journée. »

« Fiers de concourir ensemble »

Leur objectif ? « La descente est une discipline que je ne pratique pas souvent. Je vais donc essayer de garder le contact et donner ensuite tout ce que j'ai en slalom pour tenter de grappiller des places et me rapprocher ainsi des trente premiers »confiait Olivier Jenot, en proie cependant à quelques douleurs au dos qui risquent de le limiter en terme de performances.

« Contrairement à Olivier, mon point fort c'est plutôt la descente. Il faut donc que j'assure dans cette course pour partir ainsi bien placé en slalom et limiter la casse dans cette discipline que je pratique vraiment très peu »précisait pour sa part Arnaud Alessandria.

Aucune rivalité ne les anime, loin de là. « On va se soutenir l'un et l'autre ». Et de conclure d'une même et seule voix : « C'est vraiment sympa de s'aligner ensemble dans une même épreuve olympique ! Au-delà d'une certaine fierté, on est aussi heureux de pouvoir représenter Monaco à un tel niveau et montrer aussi au passage et au monde entier qu'un petit pays peut aussi exister et qu'il est une réalité au travers de ses athlètes. »

Avec le concours de Stéphan Maggi, Comité olympique monégasque

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.