Monaco ›

Publié le
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
SBM
A gauche: Pascal Camia occupera le poste de directeur général des Jeux à partir du 1er décembre. A droite : nommé au tout début de l’été 2013, John Galvani a démissionné le 6 novembre. (Photo T.P et SBM)
Partager

Le Britannique John Galvani a démissionné, ce vendredi 6 novembre, du poste de directeur général des Jeux. Un intérim doit être assuré durant trois semaines avant l’arrivée de son successeur le 1er décembre

Satisfecit général! Ce vendredi 6 novembre, à l'annonce officielle de la nomination du Monégasque Pascal Camia à la tête des Jeux de la Société des Bains de Mer (SBM), les institutions se réjouissaient de la décision du président délégué Jean-Luc Biamonti.

Le gouvernement lui-même, actionnaire majoritaire de l'entreprise mais d'habitude plutôt discret en la matière, envoyait, vendredi soir, un communiqué dans lequel il prenait "acte de la démission de M. John Galvani de son poste de directeur des Jeux de la SBM, et de son remplacement au 1er décembre 2015 par M. Pascal Camia.[Il]se réjouit que M. Camia, un Monégasque qui connaît bien la société, ait été choisi pour ce nouveau challenge au sein de la SBM. Le gouvernement adresse ses félicitations et ses vœux de réussite à M. Camia, et aux équipes des jeux de la SBM."

L'actuel directeur général de l'Hôtel Hermitage, 49 ans, prendra donc ses nouvelles fonctions à compter du 1er décembre. Un comité directeur des jeux va assurer l'intérim ce mois-ci.

C'est par voix de communiqué de presse - exclusivement - que la SBM explique ses choix en faveur de Pascal Camia: "Son action sera prioritairement consacrée à la mise en œuvre d'une stratégie marketing centrée sur la fidélisation et le développement des clients jeux et des bonnes pratiques d'accueil, ainsi que la valorisation des ressources humaines dans le cadre de l'application du statut unique, l'objectif demeurant le retour à la profitabilité de ce secteur. Il aura également à conduire une collaboration active avec le Groupe Galaxy (GEG) entré récemment au capital de la Société des Bains de Mer."

Mauvais résultats des casinos cet été

En 2013, la SBM attendait peu ou prou les mêmes compétences de la part de John Galvani, 57 ans, notamment "engager une politique à moyen et long terme de développement de l'activité, au service et à l'écoute des clients, en mettant l'accent sur la qualité de l'accueil et sur une offre marketing adaptée à la demande internationale".

L'été 2015 jugé "catastrophique" par Eric Elena, conseiller national et chef de table aux Jeux européens, aura-t-il été déterminant dans le départ, dès hier, de John Galvani? Possible…

Mais il faut également souligner que sa nationalité britannique ne l'a pas aidé. On ne compte plus les fois où les conseillers nationaux pointaient du doigt la direction de la SBM pour avoir fait le choix d'un étranger à la tête des Jeux.

Selon nos sources, le départ de John Galvani aurait été négocié jeudi matin dans le bureau de Jean-Luc Biamonti. "En réalité, c'était décidé depuis plusieurs semaines,confie un cadre proche du dossier.Depuis trois mois, John Galvani savait qu'il était sur la sellette."

Le Britannique est maintenant loin des tensions souvent extrêmes qui agitent régulièrement le secteur Jeux de la SBM…

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.