Publié le  - 8
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
Palais de Justice de Monaco4
M.A.
Partager

Après les attentats de Paris, les contrôles en gare de Monaco se sont intensifiés. Un résident niçois faisant l'objet d'une mesure de refoulement n'est donc pas passé à travers les mailles du filet de la police. Lors de sa comparution, le prévenu donnait des "explications non crédibles"

Difficile à croire. Devant le tribunal correctionnel, Mohamed, venu de Nice en train, assure que la gare SNCF de Monaco se situe en territoire français. Ce Tunisien, presque trentenaire, a comparu menotté devant les juges.

Il voulait se rendre à Beausoleil

Lundi 16 novembre, à la suite des attaques terroristes de Paris, la Sûreté publique a renforcé les dispositifs de contrôle sur tout le territoire. Difficile de passer à travers les mailles du filet.

Pour preuve : vers 17 h, ce résident niçois, descendu à la station ferroviaire souterraine, veut emprunter escalators et ascenseurs pour se rendre Beausoleil. Les policiers le contrôlent et s'aperçoivent rapidement que le voyageur est frappé d'une mesure de refoulement depuis le 25 mars 2011.

"Votre but final n'était-il pas de rejoindre votre compagne?"

"Vous avez été condamné le mois dernier à un avertissement assorti de huit jours de prison avec sursis, souligne le président Jérôme Fougeras Lavergnolle. Clémence inutile, car vous récidivez! Comment pouvez-vous croire que la gare de Monaco se trouve en France? C'est un argument incompréhensible! Le but final n'était-il pas plutôt de rejoindre votre compagne à "L'Herculis", où elle réside avec votre fillette de quatre ans?"

"Soit il ment, soit il n'a rien compris"

Le prévenu semble confondre la « mixité » Monaco-France du quartier des Moneghetti, sans avouer ouvertement qu'il voulait rendre visite à sa petite famille. Évidemment, le procureur Cyrielle Colle trouve toutes ces explications non crédibles. "Monsieur devait être vigilant. Il n'a pas le droit d'être là. Alors, soit il ment, soit il n'a rien compris. Le sursis n'a servi à rien et son dossier ne va pas s'améliorer. Une peine ferme s'impose."

"Il n'a pas de casier judiciaire et ne pensait pas commettre une infraction"

La défense, par la voix de Me Déborah Lorenzi-Martarello, mettra en exergue le maintien de la cohésion familiale. "Mon client est en couple depuis huit ans. Nous avons fait une nouvelle demande au ministre d'État pour obtenir l'autorisation de voir sa petite fille. Il n'a pas de casier judiciaire et ne pensait pas commettre une infraction. Soyez indulgents."

Le tribunal suivra les réquisitions du ministère public : huit jours de prison ferme.

 

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

Vos derniers commentaires
28/11/2015 à 18h55

tjrs les mêmes!!!

27/11/2015 à 19h26

Zenico je suis de votre avis !

27/11/2015 à 15h55

C'est vrai que l'article ne dit pas pourquoi cette personne est frappée d'une mesure de refoulement du territoire alors qu'il n'a apparemment pas été condamné en 2011... On devrait faire pareil avec tous les monégasques en excès de vitesse sur l'autoroute chez nous !

26/11/2015 à 23h47

La gare est SNCF que je sache ! Donc il doit y avoir jurisprudence. En sortant de cette gare SNCF à 3 mètre c'est La France !

26/11/2015 à 22h52

Il y a une personne sur ce forum qui n intervient seulement quant il voit un prénom maghrébin devinez qui est ce il à un pseudo espagnol le vilain

26/11/2015 à 14h46

Voilà bravo il a rien il faire prison

26/11/2015 à 13h15

Han.... !!!!! quel scoop!

26/11/2015 à 11h03

Et pourtant ! Il serait bon de savoir où exactement fini Monaco, et notamment la gare, et où commence la France.

26/11/2015 à 09h55

Pas de casier judiciaire pour l'instant, il doit être en attente d'un procès sinon il n'y aurait pas de mesure de refoulement. On le sait que Monaco refoule les gens pas encore condamnés. Il y aura bien un jour quelqu'un qui bénéficiera d'un non-lieu et qui fera condamner Monaco, c'est le risque à prendre.

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.