Publié le  - 53
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
médias ›12
Des milliers d'euros de PV
Coralie et Marine cumulent près de 4 000 euros de contraventions majorées à deux. Leurs fêtes de fin d'année sont gâchées.Franck Fernandes
Partager

Plusieurs habitants du quartier ont eu la mauvaise surprise de recevoir des lots de PV électroniques majorés consécutifs à des stationnements gênants. Ils n’avaient jamais reçu les premiers avis

Cette année, Coralie ne fera pas de cadeau de Noël. Elle n'ira pas, non plus, à Paris pour réveillonner avec ses parents. Cela la rend malade. Et triste. Mais cette Niçoise de 24 ans n'a pas les moyens de faire autrement. Ou plus précisément, elle n'en a plus les moyens depuis deux semaines. Depuis qu'une pluie de PV électroniques est arrivée à son domicile dans le quartier Saint-Roch à Nice.

Une pluie de PVe aussi inattendue que spectaculaire. « J'ai reçu le même jour dans ma boîte aux lettres vingt-neuf amendes forfaitaires majorées pour un total de 2 200e, se lamente Coralie. Elles correspondent à des stationnements gênants effectués au cours des mois de mars, avril, mai et juin. Je ne conteste pas le fait de m'être mal garée durant cette période. Tout le monde le fait dans le quartier car il n'y a pas de place. Cependant, j'aurais tout de suite arrêté si j'avais su qu'on m'alignait tous les matins. Là, je n'ai jamais été avertie avant de recevoir ces 29 majorations. C'est un désastre… » Et ce désastre ne touche pas seulement Coralie. Autour du boulevard Pape-Jean-XXIII, ils sont au moins une vingtaine à avoir reçu des lots de contraventions pour des stationnements gênants ces dernières semaines.

« C'est tout sauf de la prévention »

À chaque fois, c'est la même histoire. Les PVe n'ont fait l'objet d'aucun avis. Jamais aucun papillon n'a été glissé sous les essuie-glaces pour informer de la verbalisation dématérialisée. De même, l'amende minorée n'est quasiment jamais parvenue.

De quoi faire enrager tout un quartier. Notamment, contre l'agent de la police national qui a aligné chaque jour ou presque, entre 5 h 30 et 7 heures. « S'acharner au petit matin sur ce secteur de Nice où il est impossible de se garer, c'est tout sauf de la prévention, fustige Alexie qui cumule près de 3 000 e de dette auprès du Trésor public. Le policier a juste trouvé une zone où il peut faire du chiffre et il en profite. Il n'a jamais pris le temps de mettre un papillon d'information. Pourtant, en nous voyant continuer encore et toujours à nous garer au même endroit, il aurait dû se douter que nous n'étions pas au courant des verbalisations. Sinon, que croyait-il ? Que Saint-Roch avait décidé de faire un effort commun pour soutenir les finances nationales ? »

Alors, face à ce que tout un quartier considère comme une injustice, la résistance s'organise. Depuis quelques jours, une pétition circule. Elle a déjà été signée par près de 30 personnes. De plus, des courriers ont été envoyés partout ou presque.

« Nous avons écrit à la police, à la mairie, au Trésor public, à la Préfecture, au conseil général, révèle Marine, 25 ans. J'espère vraiment que quelqu'un va nous venir en aide car j'en suis déjà à 16 amendes majorées et rien ne dit que d'autres ne vont pas encore arriver pour les mois de juin, juillet et août. C'est de l'argent jeté par les fenêtres. Si j'avais reçu une première amende, je serai allée me garer plus loin. Quitte à marcher quinze minutes… Je suis à la recherche d'un emploi et j'ai tout sauf les moyens de payer. Mes fêtes de Noël sont foutues. »
 


Le dossier complet sur iPad ou sur le Journal en ligne

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

Vos derniers commentaires
11/12/2013 à 14h35

Mesdames voici la solution : Un beau parking en sous sol tout neuf de 80 places existe en plein coeur de st roch depuis 1an. 95 euros par l abo mensuel illimite. Pour ceux qui font les courses au marche, la 1ere heure est gratuite.

11/12/2013 à 14h22

Le projet de dépénalisation des P-V est examiné à l'Assemblée aujourd'hui avec, s'il est adopté, la perspective d'une machine à laminer l'usager. Pas de possibilité de recours, l'explosion des tarifs des amendes, la constatation des infractions déléguées à des entreprises privées, voilà ce que recèle vraiment la dépénalisation possible des P-V de stationnement. Examiné pour la seconde et dernière fois dès aujourd'hui à l'Assemblée nationale, ce projet qui fluidifie et systématise la répression du stationnement ne laisserait plus aucune possibilité à l'usager de se justifier. Comble pour les automobilistes, souligne la LDC dans un communiqué, "ce nouvel impôt servirait à financer des projets qui leur sont complément étrangers. C'est d'ailleurs le Premier ministre lui-même qui, lors d'un discours, a tissé le lien entre financement du Grand Paris et augmentation du prix des P-V de stationnement".

11/12/2013 à 14h14

J'aimerai seulement que la PM exerce ses talents dans toutes les rues de Nice...commerçante ou non,amis d'un tel ou d'un autre,et à n'importe quelle heure du jour et de la nuit....place Garibaldi,Bonaparte,Guisol,Boyer etc etc ... et aussi quand un garage est bloqué par des automobilistes que la fourrière se dépêche un peu et ne laisse pas les gens bloqués pendant une heure.

11/12/2013 à 14h13

Bis répétita : abandonnez la voiture, c'est une vache à lait, et de l'argent facile pour l'état et la commune, faites des économies et enrichissez vous en misant sur un scooter, pratique, rentable, il vous enrichira de jour en jour, arretez de vous plaindre et franchissez le pas, vous ne le regretterez pas !

11/12/2013 à 14h05 | 1

Pour y avoir habité justement, le stationnement anarchique de ce boulevard Pape Jean XXIII était problématique et dangereux. Quand l'immeuble vers le 31 était en construction, le trottoir d'en face, passage obligé pour les piétons du fait du chantier, pourtant interdit au stationnement était squatté tout le temps. j'étais obligé descendre sur la route avec la poussette de mon bébé pour continuer mon chemin! Moi je dis bien fait, les gens ne cherchent quà se garer au pied de leur immeuble, pas fichus de tourner et de faire quelques mètres...

11/12/2013 à 13h54 | 2

Dérapage pas surprenant lorsque l'on met la gestion de tout cela entre les mains de titulaires de BAC moins 5 et de fonctionnaires qui se cachent derrière de soi-disant erreurs informatiques

11/12/2013 à 13h50

C'est vrai qu'à Nice on roule sur une file, notamment sur Californie. Ils sont prévenus, mais avant! pas après.

11/12/2013 à 13h44

Quelle volée de bois vert! Je partage l'exaspération de ceux qui ont du mal à circuler parce qu'une double voie devient tout à coup une voie simple à cause de voitures mal garées. Je regrette cependant que ces véhicules-là soient moins souvent verbalisés que ceux situés sur un emplacement payant et dont les propriétaires n'ont pas payé leur écot... Eh bien, cette affaire doit nous inciter non seulement à faire preuve de civisme en nous garant correctement, mais aussi à actualiser notre adresse sur le certificat d'immatriculation!

11/12/2013 à 13h23

plus rien m etonne mais surtout la distribution du courrier est pertubé surtout sur nice est ou ca devient absurde

11/12/2013 à 13h15

@fredz : vous avez tout dit !!

11/12/2013 à 12h59

Bah il faut bien conserver un systeme lucratif qui permet de payer quelques primes de Noel a la Police ..... Il faut esperer que les agents verbalisateurs ne seront pas contraint de partager avec les autres ....

11/12/2013 à 12h56 | 2

On marche sur la tête ou quoi ! Pendant 3 mois tu te gares en double files il faut pas venir pleurer après !!!! Fait comme tout le monde loue un garage !

11/12/2013 à 12h56

Bien inspiré celui qui a mis en place le système de PV électroniques. Un vrai jackpot pour l'état et pour la ville. Certes, les personnes ont commis une infraction de stationnement interdit, mais elles n'ont tué personne, ni commis de braquage. J'aurais préféré que l'agent de la police nationale emploie son temps à des choses plus "utiles". C'est plus facile de mettre un pv électronique à 5h30 du matin que d'assurer la sécurité en ville en plein après-midi pendant les fêtes de noël...

11/12/2013 à 12h52

Bien fait pour leur geule.dans mon quartier c est l anarchie,le double sens se transforme en sens unique et on peu meme plus passer. Moi je tourne 35 min certains soirs pour trouver une place et j ai mon ticket resident

11/12/2013 à 12h15

Pour juin, juillet et aout il faut espérer que le fonctionnaire était en vacances. Plus sérieusement, je ne peux pas compatir avec des personnes qui se parquent au milieu de la chaussé une journée entière. Le peu de 2voies à Nice sont transformées en 1 à cause de ces stationnements. Je crois que c'est un manque de civisme accablant que d'abandonner son auto n'importe où sans penser aux autres. Il existe pourtant des solutions faciles: Bus, Tram, Velib, motocyclette. (pour 2k€ vous auriez eu une motocyclette grand luxe). Toutefois je suis désolé que cela arrive avant noël.

11/12/2013 à 12h03

Le contrevenant doit être avisé un point c'est tout. Un simple papillon avec écrit PV Police ou Véhicule en infraction suffirait et ne ferait pas perdre de temps aux agents.

11/12/2013 à 11h47 | 1

Mais que vient faire, monsieur ou madame GK06110 (Le Cannet ) le FN dans ces commentaires ? Nous avons un Code de la Route, essayons de le respecter . Je suis domicilié à Nice, je pratique la marche à pied, le vélo et bien entendu l'automobile . Beaucoup d'incivismes , stationnement sur les piste cyclables avec ouvertures de la portière conducteur, en double fil, mais pas dans le sens de la circulation , sur les passages protégés etc... tant pis pour ceux qui empilent les pv .

11/12/2013 à 11h31

Quand je lis les commentaires c’est de l'humour ou quoi? "Il n'y a qu'à bien se garer "..."

11/12/2013 à 11h30

Que les gens râlent de recevoir des amandes majorées sans avoir reçu la première je le conçoit. Mais de là à venir nous parler de prévention... La prévention est indiquée sur le panneaux où il est stipulé interdiction de stationner! Peut être si vous ne comprenez pas les panneaux il faudra reprendre des leçons de code ? Après c'est sur que recevoir les amandes par lot de 3 mois c'est pas très correct non plus. J'espère pour eux que l'état le prendra en considération et que les amandes seront ramené à leur prix de départ. Je pense aussi qu'il devrait y avoir une date de péremption, on ne peut pas réclamé d'un coup plusieurs mois d'amande... Car il y a beaucoup de quartier à Nice où le stationnement est toléré alors qu'il n'est pas vraiment autorisé.

11/12/2013 à 11h29

Et pourtant il y a des rues où les flics seraient les bienvenus, comme la rue Acchiardi de St Léger transformée en parking, et sans places pour les clients de magasins. Pas franchement une réussite !!!

11/12/2013 à 11h17

Lisez, elles reconnaissent les infractions. C'est la procédure qui pose un souci. Il serait quand même logique d'être avisé par un papillon sur le pare-brise, puis recevoir une Lettre Recommandée avec AR (facturé au coupable). Dans ces cas là; peut-être existaient ils des places de libres même si il faut marcher un peu mais, reconnaissons que dans les grandes villes et les villes touristiques, il est assez compliqué de se garer. On construit et le P.O.S ne demande qu'une place et demi par logement alors que le minimum est plus à deux. Ensuite, si vous trouvez un garage à acheter, les tarifs sont exorbitants (les salaires sont pour certains bas quand même). Les places de stationnement devraient être mis en "utilité public" avec un nombre conséquent et surtout, les parkings payants en S/Sol devraient être gérer par la ville afin d'éviter le profit à outrance fait par les grands groupes privés.

11/12/2013 à 11h13

Pour une fois, entierement d'accord avec Azuror ! Et si on parlait, aussi, des policiers municipaux qui se cachent dans des entrées d'immeubles et prendre à la volée les immatriculations de véhicules faisant des infractions, mais sans les arrêter ! Du coup on reçoit l'infraction à la maison, sans aucun pouvoir de contestation sur le moment du soi-disant délit... Y'a t'il un abus ?

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.