Nice ›

Publié le
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
Vue aérienne sur Nice
François Baille
Partager

Une Niçoise de 20 ans a été mise en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et écrouée.

La jeune femme avait envisagé de se rendre en Libye, avant de devoir y renoncer pour une raison qui n'a pas été révélée.

En garde à vue, elle assume

En garde à vue, cette jeune fille convertie a assumé son engagement.

Elle a ainsi expliqué que, faute de pouvoir se rendre en terre de jihad, elle avait envisagé de commettre une action terroriste en France, selon une des sources.

Des drapeaux de Daech retrouvés chez elle

À son domicile ont été retrouvés des drapeaux montrant son attachement à la cause de Daech, ainsi que divers documents, dont certains portent sur la confection d'explosifs.

Elle est la petite amie d'un des deux hommes écroués par les autorités françaises à la mi-novembre, et soupçonnés d'avoir voulu se rendre dans des camps d'entraînement de Daech en Libye, a-t-on appris de sources judiciaires proches du dossier.

Arrêtés dans le sud de la Tunisie, près de la frontière avec la Libye, ces deux jeunes de 19 ans et 20 ans ne se connaissaient pas avant de quitter la France.

Le premier est originaire de Lyon, le second (petit ami de la Niçoise) de Marseille.

Ils ont été remis aux autorités françaises le 13 novembre dernier.

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.