Publié le  - 15
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
Le charançon rouge gagne  - 31168189.jpg
L'image n'est pas gracieuse certes, mais la raison fait loi aujourd'hui dans la lutte contre le charançon rouge. Ces deux palmiers ont été étêtés après avoir été infestés par cet insecte, difficile à combattre.
Partager

Pour tenter d’éradiquer le prédateur du palmier en pleine expansion dans la région niçoise, l’antenne du ministère de l’Agriculture demande aux propriétaires d’agir efficacement.

Tous ensemble pour éradiquer le cancer des arbres

Le combat contre le charançon rouge du palmier continue de plus belle. Il s'organise, non seulement côté collectivités, mais également, côté particuliers. Tous ensemble pour éradiquer le cancer des arbres emblématiques de la Baie des Anges et des collines nissardes.

Vous êtes des centaines à avoir reçu, ces jours-ci, un courrier du SRAL. Le Service régional de l'alimentation. L'antenne niçoise de la direction régionale et de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt, émanation du ministère de l'Agriculture. Des propriétaires de palmiers menacés, situés dans un secteur à risques ou déjà gangrenés par le prédateur.

Nous avons cherché à y voir plus clair dans ces différents types de courriers administratifs, polis et argumentés, certes, mais qui s'assimilent, à terme, à une obligation réglementaire de faire surveiller, traiter, abattre, en fonction de l'avancée du mal.

Ces signes extérieurs d'attaques du charançon rouge

Premier cas de figure: votre palmier est atteint. Il faut l'assainir ou l'éliminer. "À la convenance du propriétaire", indique Myriam Chazel, responsable du SRAL - antenne de Nice.

Atteinte avérée ou simple suspicion? Il y a des signes extérieurs: "En début d'attaque, les palmes sont coupées, jaunies, mal taillées. Petit à petit, l'arbre est spolié. Il s'affaisse et finit sec, en parasol. La Ville de Nice et des particuliers nous ont signalé les nouveaux cas comportant un signe d'alerte avec les coordonnées des propriétaires. Nous leur avons écrit afin qu'ils fassent assainir ou débiter l'arbre touché, par une entreprise que notre service a habilitée."

Sur la gestion des foyers contaminés, le professionnel choisi par le propriétaire doit ensuite retourner à la SRAL, une déclaration de chantier d'assainissement ou d'abattage.

Que faire en cas de risque de contamination?

Seconde hypothèse: votre palmier est situé dans un périmètre contaminé. "Si on sait qu'il y a un ou plusieurs charançons dans un foyer, cela dessine une zone contaminée à moins de 100 mètres et une zone de sécurité à plus de 100 mètres et moins de 200 mètres. Dans cette première couronne, les villes nous transfèrent par courrier, les ensembles de parcelles cadastrales".

Cette configuration s'est traduite par 1.600 courriers. "Ce qui porte à plus de 10.000 plis depuis le début de l'année!".

"Si l'arbre est atteint, il réagit très vite"

Que stipule la lettre? "Dans la zone contaminée, les gens doivent faire suivre leur palmier, car si l'arbre est atteint, il faut réagir très vite. Actuellement, Nice est en pleine progression exponentielle d'attaque du charançon!".

La surveillance requise est mensuelle et le traitement, préventif, est administré, là encore, par "une entreprise formée et habilitée".

Un traitement avec des vers parasites ennemis du charaçon

Trois stratégies au choix. Dans les deux premières parades, on applique, selon la période de l'année (printemps, été ou automne) et à quelques jours d'intervalle, des traitements insecticides (de 2 à 4) ou de nématodes (5), qui sont des vers parasites ennemis du charançon.

Il est possible d'alterner les deux thérapies. La troisième piste prévoit, au printemps ou à l'automne, de creuser des trous recevant directement du produit pur.

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

Vos derniers commentaires
01/12/2015 à 10h16

Cela fait maintenant plusieurs années que certaines associations alertent les mairies et région Ces dernières restent engluées dans leurs principes ecolos avec dès traitements inefficaces. Résultats sur Cannes au moins 50% des Palmiers privés sont morts et ce n'est pas fini

01/12/2015 à 09h18 | 1

@ovalie - le prix de l'endothérapie est fixe, soit 258 par an et dégressif avec le nombre de palmiers!!!

01/12/2015 à 09h11

@bender06000 - l'endothérapie serait efficace à 99%

01/12/2015 à 08h49

@ovalie - le prix de l'endothérapie Revive est fixe, soit 258 par an et dégressif avec le nombre de palmiers!!! Celui qui demande 1 euro de plus est une arnaque, ATTENTION!!! Certaines communes ont en plus négocié des prix spéciaux pour ses habitants avec Sygenta - renseignez-vous (pas Nice)!.

01/12/2015 à 08h49

@ovalie - le prix de l'endothérapie Revive est fixe, soit 258 par an et dégressif avec le nombre de palmiers!!! Celui qui demande 1 euro de plus est une arnaque, ATTENTION!!! Certaines communes ont en plus négocié des prix spéciaux pour ses habitants avec Sygenta - renseignez-vous (pas Nice)!.

01/12/2015 à 08h43

@bender06000 - l'endothérapie serait efficace à 99%. Vous avez oublié les washingtonias, les dattiers, les jubae, syagrus, cocotiers du chile qui sont extrêmement sensibles au charançon. En résumé, les particuliers ont la volonté mais n'ont malheureusement pas les moyens d'appliquer des traitements efficaces (en plus n'ont pas été avertis à temps de la gravité). Les collectivités ont les moyens mais sont bloqués par le 0 insecticides. Du coup elles dépensent des fortunes sans succès. La ville va-t-elle présenter un projet aux niçois par quelles espèces les 7000 palmiers de la ville vont être remplacés à court terme? Nice va-t-elle tenter de garder son côté exotique?

01/12/2015 à 08h31

Les traitement ne sont pas définitifs et onéreux, 1000 euros HT par arbre pour les deux interventions, l'abattage un à deux ans plus tard, 1500 euros par arbre HT, soit sur deux ans 500 euros de Tva par arbre et aucune aide! Le charançon est une chance pour les élagueurs agréés et pour la fiscalité !

01/12/2015 à 08h04 | 1

Ce n'est que foutaise, c'est une histoire de fric encore une fois!!! Le produit miracle existe, le problème c'est qu'il est nocif pour l'environnement, mais il est radical. Il est interdit en France et toléré dans d'autres pays (Espagne, Portugal...) Le traitement mensuel coûte la peau des fesses et ne sert pas à grand chose. Quant à la pulvérisation annuelle, si le mal est fait c'est fini...donc inutile! Messieurs les professionnels ayez un peu d'honnêteté!

01/12/2015 à 06h18

Soyont realiste aucun traitement efficace contre le Charançon rouge des palmiers et le Paysandisia archon , et oui deux insectes attaque nos palmier sur la cote , les Palmier particulierement toucher : le phoenix canariensis , le chamaerops humilis , trachycarpus fortunei , il faut interdire la plantation des ces Palmier ( comme pour la maladie Xylella Fastidiosa ) et se tournée vers d autre espèce

01/12/2015 à 00h26

Le palmier, l'emblème de Nice va donc disparaître pour de bon. Tout est à revoir alors. Les mauvaises nouvelles se suivent et l'impossible devient possible

30/11/2015 à 23h52 | 2

@jpgnm1 - Hyères-les-palmiers avait testé les nématodes et le beauveria, mais ils ont perdu la moitié des palmiers. Il ont finalement choisi l'endothérapie. Le maire avait déclaré: "on ne traite pas une hémorragie par l'homéopathie, on opère". Le prix de l'endothérapie est d'environ 250 euros par palmier par an

30/11/2015 à 23h37 | 1

@jpgnm1 : En 1 an 1000% de palmiers abattus en plus sur le domaine public a Nice. On est passe de 10 en 2014 a -/+100 jusqu'à la fin 2015, bcp sur la Prom des Anglais, et malgre les traitements préventifs? Probablement 500 a 1000 en 2016 (progression exponentielle). Cause principale? Certains traitements probablement inefficaces: en effet les nématodes sont complètement inefficaces pendant les mois d'été. C'est la raison pour laquelle pendant l'été les insecticides sont obligatoires pour les particuliers, même si on utilise les nématodes pour le reste de l'année. Or la ville de Nice a une exception légale pour appliquer un 0% pesticide (pas les particuliers!)! Il est donc urgent de revenir a un traitment efficace (si les palmiers abattus bénéficiaient effectivement d'un traitement préventif!)! Il n'existe malheureusement AUCUNE espece de palmiers résistante!! Donc toutes les espèces devront être traitées...

30/11/2015 à 23h14

ll relevait de la science fiction que la promenade des anglais allait devenir un jour un des plus gros foyer de charançon rouge. Or aujourd'hui elle relève plutôt d'un élevage de charancons et les palmiers y sont coupés à la chaîne. Ce sera une catastrophe economique, ecologique et touristique pour Nice. Est-ce la fin d'un tourisme international et d'un tourisme d'hiver a Nice, qui était lié à la présence des palmiers et d'une végétation exotique? Quelle gestion désastreuse. Vu la disparition des palmiers, quel impact sur le classement de la promenade des anglais a l'UNESCO..., vu que son développement était très fortement lié à l'acclimatation... Dans tous les cas, les paysages de la Côte d'Azur seront détruits à jamais

30/11/2015 à 23h13 | 1

ll relevait de la science fiction que la promenade des anglais allait devenir un jour un des plus gros foyer de charançon rouge. Or aujourd'hui elle relève plutôt d'un élevage de charancons et les palmiers y sont coupés à la chaîne. Ce sera une catastrophe economique, ecologique et touristique pour Nice. Est-ce la fin d'un tourisme international et d'un tourisme d'hiver a Nice, qui était lié à la présence des palmiers et d'une végétation exotique? Quelle gestion désastreuse. Vu la disparition des palmiers, quel impact sur le classement de la promenade des anglais a l'UNESCO..., vu que son développement était très fortement lié à l'acclimatation... Dans tous les cas, les paysages de la Côte d'Azur seront détruits à jamais

30/11/2015 à 22h54 | 1

Vous pourriez compléter votre article par des prix, pour savoir ce que coûte cette lutte aux particuliers ? Est ce possible de "lâcher" des nématodes à titre préventif ?

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.