Publié le  - 21
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
Oui Bus Nice-Marseille
Sébastien Botella
Partager

 Avec la loi Macron, les bus peuvent depuis cet été desservir les villes françaises. Les plus gros opérateurs, qui avaient anticipé la mesure, se livrent une guerre féroce.

«OuiBus», lancé par la SNCF, propose ainsi ces jours-ci une offre décoiffante à 5 euros pour rallier Nice à Marseille. La compagnie a même ouvert, depuis mardi, une liaison quotidienne avec la cité phocéenne.

Il y en aura cinq à partir de la mi-novembre. Une fois l'offre promotionnelle passée, il faudra compter 9 euros pour Marseille, que ce soit chez Ouibus (SNCF) ou Isilines (groupe Transdev).

Aix, Toulouse, Bordeaux, Montpellier, Lyon: le choix de destinations déjà accessible va augmenter chaque mois, au fil du déploiement des nouvelles lignes. Le tout dans des bus neufs, équipés du wifi et aux sièges inclinables.

De quoi vous faire oublier le train!


Plus d'informations ce jeudi dans vos éditions de Nice-Matin

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

Vos derniers commentaires
19/09/2015 à 10h42

Oui on se plaint ! En Allemagne, les transports en commun sont largement déployés, mais on ne ne ferme pas des lignes ferroviaires pour ouvrir des lignes de bus ! On fait les deux. On dessert les zones rurales, les petits villages, dans toutes les régions. Pourquoi fermer des lignes ferroviaires au lieu de les développer ? Pourquoi fermer des gares pour remplacer les trains par des bus ? Dans 50 ans, on fera comme pour les tramways ? Construits il y a 100 ans, supprimés il y a 50 ans, reconstruits depuis 10 ou 20 ans, tout ça aux frais des contribuables (ou plutôt des contributeurs, seule une partie payant des impôts). Un peu de vision à long terme et de consistance de l'Etat serait la bienvenue.

17/09/2015 à 15h26

Et toujours pareil...... Les Français qui se plaignent, mais sans arret, sur tout !!!! Vous devez etre super fatigués le soir a force de raller, estimé vous heureux d'etre dans un pays ou on a le choix !!! En Allemagne les bus qui sillonnent tout le pays existes depuis trèèèès longtemps et ca fonctionne bien, au moins tout le monde peut circuler, meme ceux qui n'ont pas le luxe d'etre véhiculé, parce que de nos jour un véhicule est un luxe, eh oui...... A force de rouspetter pour tout vous allez vieillir en acceleré, et de plus ca rend moche.

17/09/2015 à 14h16

Si c la meme clientèle que le billet sncf à 1euros. je vous plains. Portable à fond aucun respect cris insultes etc etc. y a pas bon.

17/09/2015 à 14h15

@Touloun non merci sans façon : déjà fait !!

17/09/2015 à 13h29

Comme le dit Touloun il y a des beaux endroits à découvrir à Marseille. Moi-même j'ai pu me promener tranquillement sur le vieux port. J'ai fais tout le tour du quai sans être importuné vous savez...

17/09/2015 à 11h43

Plutôt qu'un libéralisme outrancier qui fera des morts, ne faut il pas mieux imposer un cadrage de tarifs raisonnables. Actuellement c'est quasiment le même prix d'aller à Marseille en train qu'à Paris à tarif réduit. Et si on s'arrête à une ville juste avant Marseille, il faut payer plus ? Dans les prochaines années, on passera 3 heures à chercher des billets pas cher, on se plaindra que des liaisons ne seront plus possible, et on s'étonnera de la désertification des campagnes ou des villes non desservies. Et les bus seront plein, donc pas question de s'y prendre au dernier moment pour aller d'un point A à un point B. Cela n'est ni écologique, ni économiquement structurant pour l'ensemble de la population. Encore une fois un cadeau aux grandes entreprises qui ont les moyens d'investir dans l'achat de bus, et qui nous le feront payer au retour

17/09/2015 à 09h55

Si c est comme le ticket azur 1.50 BON COURAGE

17/09/2015 à 09h03

la conclusion de tout cela est peut être que les compagnies de transport et la SNCF avaient les moyens de pratiquer des prix plus sympathiques depuis fort longtemps.. bus neufs et moins polluants, la concurence se jouera aussi là dessus

17/09/2015 à 08h38

Sacrée affaire, peuchère.

17/09/2015 à 07h49

à ce prix la le tranporteur peu mètre la clé sous la porte

17/09/2015 à 01h36

Le wifi dans le bus c'est pas bête. Dans le train ce serait pas mal aussi :)

17/09/2015 à 01h29

Quel progrès !!! Bientôt on reviendra à la chaise à porteur, cela fera du travail aussi ! Se taper des heures dans un bus. Vraiment on avance.

16/09/2015 à 22h45 | 1

@nicelabella : Dépassez vos a priori et allez voir par vous-même et non à travers le prisme déformant des médias.

16/09/2015 à 22h02

Les mesures Macron sont des mesures libérales de droite alors.. Pour le reste, la France n'a pas encore la culture "car", c'est une bonne chose de développer le transport en commun sur des liaisons nationales. De nos jours, les moyens sont là pour faire des cars "propres".

16/09/2015 à 21h48

Faut aimer aller sur Marseille !

16/09/2015 à 21h40

Vive nous

16/09/2015 à 21h35

Bien sur vive la gauche

16/09/2015 à 21h08 | 1

C'est sûr, avec ça on va relancer l'économie et réduire la pollution liée au traffic routier.

16/09/2015 à 21h04

heu !!! on est debout ? on est derriere le bus pour le pousser ?????

16/09/2015 à 21h03

S' ils ne font pas grève comme la sncf, la France et surtout les usagers ne seront plus pris en otages

16/09/2015 à 20h53 | 2

vive le fn

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.