“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Poste réalise à Monaco la première livraison de colis par drone

Mis à jour le 10/05/2019 à 10:32 Publié le 10/05/2019 à 10:31
Ce modèle de drone peut porter des charges entre vingt et trente kilos.

Ce modèle de drone peut porter des charges entre vingt et trente kilos. Photo Cyril Dodergny

La Poste réalise à Monaco la première livraison de colis par drone

Ce jeudi matin, un engin volant a effectué la toute première livraison d’un colis sous le regard attentif du prince Albert II. Une expérience qui ne restera sans doute pas sans suite…

Un grand cercle avec un "D" au centre ornait l’esplanade du Grimaldi Forum ce jeudi. Un "droneport", à quelques encablures à peine de l’héliport. La bâche installée pour l’occasion par MC Clic, fabricant monégasque de drones, préfigure peut-être le futur de la Poste de Monaco: "C’est le premier vol postal par drone. Un drone a pris un colis au bureau de poste de la place du Campanin à Fontvieille, à destination du souverain", explique Jean-Luc Delcroix, directeur de La Poste de Monaco.

Qu’on se rassure tout de suite, le facteur ne va pas disparaître: "Nous espérons généraliser ce programme d’ici deux ans, entre bureaux de postes." Comprenez que les courriers internes, ou les petits colis mis en instance dans tel ou tel bureau de poste, pourront faire le voyage en drone.

Les avantages sont nombreux: rapidité, efficacité, propreté… "Pour faire 2,8 km, ça a coûté cinq centimes", confie Jean-Luc Delcroix. Et ça n’aura pris que quelques dizaines de secondes.

Contraintes techniques

C’est donc en toute quiétude que le prince Albert II a reçu son colis de barbajuans, un peu avant 11h, idéal pour une collation couleur locale.

Si les avantages sont nombreux, ce programme demandera un peu de temps: "Il y a beaucoup de contraintes techniques: il faut respecter des plans de vol, des couloirs aériens. La densité immobilière en hauteur brouille parfois les ondes. Mais la 5G, déployées cet été par Monaco Telecom devrait nous aider."

D’ici quelques années, on verra donc dans le ciel de la Principauté, de gros oiseaux motorisés. Voilà qui nous rapproche un peu plus de l’avenir.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct